« À bout de course, les chauffeurs français contre Uber » – France Télévisions

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de l’expérience France Télévisions
C’est l’histoire d’une lutte acharnée initiée par deux hommes contre le géant Uber et son application de chauffeurs VTC. De drames intimes en batailles juridiques, syndicales et politiques à la médiatisation retentissante des « Uber Files », les réalisateurs ont suivi durant plusieurs mois ce grand combat au nom du droit des travailleurs. « À bout de course, les chauffeurs français contre Uber », un documentaire « Infrarouge » à découvrir mercredi à 22.50 sur France 2.
Jérôme Giusti, représentant de chauffeurs VTC de Villeneuve-d’Ascq, et Brahim Ben Ali, avocat militant, ont décidé d’unir leurs forces contre Uber, la multinationale américaine et son application de chauffeurs VTC. Au fil des mois, ce documentaire Infrarouge retrace leur combat acharné contre un système dont les chauffeurs ne veulent plus.

« Un groupe d’hommes et de femmes chauffeurs VTC, un avocat engagé et un syndicaliste remonté ont décidé, au nom de leur condition matérielle, de leurs convictions ou de leur honneur de s’opposer à Uber », expliquent Benjamin Carle et Ella Cerfontaine, les auteurs et réalisateurs du film. « De résister. D’essayer par tous les moyens légaux de bouter Uber et ses pratiques hors de leur travail, de leur vie privée, de leur quotidien. »
Entre les comptes brutalement suspendus sans aucune explication, la tarification détenue par Uber ou les algorithmes manipulant l’activité, les conditions de travail des chauffeurs VTC sont devenues inacceptables. Malgré leur statut d’auto-entrepreneur, leur indépendance n’est qu’illusoire. Ils n’ont ni la liberté de fixer les prix ni celle de choisir les clients… Chez Uber, la liberté est fictive mais la désillusion des travailleurs, elle, est bien réelle. Broyés par l’ubérisation, et de plus en plus noyés dans leur précarité, les chauffeurs sont bel et bien en bout de course. 
Aidé par Brahim Ben Ali, Jérôme Giusti entame une procédure juridique d’envergure : la requalification, devant les prud’hommes, des chauffeurs en salariés, avec tout ce que cela comprend d’indemnisations pour les heures supplémentaires, les frais engagés ou les heures supplémentaires, les congés payés, les droits à la retraite…  
Le combat doit être mené sur tous les fronts : social, politique, juridique, médiatique mais aussi économique. Une lutte acharnée qui, au fil des mois, va d’espoirs en désillusions, même si la détermination, elle, ne faiblit pas. Au sein de sa permanence, le syndicaliste Brahim Ben Ali continue de recueillir les témoignages aberrants des chauffeurs de plus en plus désespérés et de mobiliser les troupes lors de manifestations. Pour Jérôme Giusti, l’avocat, « le droit, c’est des preuves ». Et il en manquait, jusqu’à ce que son chemin croise celui de Mark MacGann, un ancien lobbyiste d’Uber, qui deviendra le lanceur d’alerte des retentissants Uber Files. « Personnellement, j’ai honte, avoue Mark MacGann. On était censés investir, créer une forme d’emploi, je me rends compte que je suis dépositaire de mensonges, de pratiques déloyales, je ne peux pas dormir en sachant que j’ai ma part de responsabilité dans ce montage qui utilise et rejette les être humains comme du bétail. » Grâce à lui, et ses précieuses preuves, Jérôme Giusti et Brahim Ben Ali décrochent une première victoire politique à la Commission européenne de Bruxelles : la présomption de salariat des travailleurs des plateformes numériques et la reconnaissance de subordination des chauffeurs à Uber.
Et sans attendre la suite des décisions politiques et judiciaires, le duo de choc poursuit plus que jamais le combat en proposant aux chauffeurs un contre-modèle qui casse les codes : la coopérative. Maze devrait voir le jour en 2023… Pour les réalisateurs de ce documentaire, « ces histoires individuelles de nos personnages racontent un point de rupture. Celui où collectivement ils ont décidé de se regrouper pour changer un ordre établi devenu insupportable. À bout de course mêle ainsi l’infiniment petit et l’infiniment grand. L’atome et le système. Le chauffeur VTC et l’ubérisation ».  
En 2021, en sortie de confinement, le soi-disant progrès a la tête des mauvais jours. Les chauffeurs Uber sont devenus une sous-catégorie de travailleurs, ils se disent réduits à l’esclavage par un algorithme tyrannique, quand ils ne sont pas tout simplement déconnectés, perdant alors leur travail à la vitesse d’un clic. Mais Brahim Ben Ali, représentant de chauffeurs VTC de Villeneuve-d’Ascq, maître Jérôme Giusti, avocat militant, Mark MacGann, ancien lobbyiste d’Uber devenu lanceur d’alerte, et une bonne partie des chauffeurs de Paris et sa banlieue ne sont pas résignés. Ils veulent se battre contre Uber, dénoncer et pourquoi pas renverser le système. Ils n’ont plus le choix : ils sont à bout de course.

Présentation Marie Drucker
Documentaire (63 min) – Auteurs et réalisateurs Benjamin Carle et Ella Cerfontaine – Production L’Infinie Comédie, avec la participation de France Télévisions
Diffusion mercredi 26 octobre à 22.50 sur France 2
À voir et à revoir sur france.tv

source

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Carte pour 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
fr_FRFrench