Emploi : Compta, audit, gestion… Les métiers du chiffre en plein essor – 20 Minutes

Économie Compta, audit, gestion… Les métiers du chiffre en plein essor
JOB Le secteur de la comptabilité et de la finance se porte particulièrement bien, de quoi offrir des perspectives à tous les étudiants fans de calcul
Maillon essentiel à toute entreprise, les métiers du chiffre ne connaissent pas la crise. Alors que d’autres secteurs souffrent, les domaines de la  comptabilité, de l’audit, du contrôle de gestion et de la paie continuent bien au contraire à  recruter, et peinent d’ailleurs à trouver suffisamment de nouveaux talents pour répondre au besoin de compétences actuel.
Bien qu’il existe peu d’études sur le sujet, on estime que les métiers du chiffre représentent quelque 250.000 emplois en France, sachant que plus de la moitié des cabinets de la profession recrutent chaque année dans le cadre d’une création de poste. Voilà en effet une décennie que le secteur de la comptabilité-finance connaît un essor important. Plusieurs facteurs expliquent cette croissance, comme l’a rappelé Mikael Hugonnet, président de l’Ordre des experts-comptables de Nouvelle-Aquitaine, dans une interview donnée à La Tribune début 2021 : « Nous recrutons fortement en raison des départs à la retraite mais aussi parce que notre activité est structurellement en croissance, que nos clients soient eux-mêmes en développement ou, au contraire, en phase de décroissance. »
Outre le renouvellement des effectifs, ce sont surtout les besoins croissants des sociétés qui sont propices à l’embauche. L’évolution constante des technologies, à l’image du développement de la facturation électronique, impose notamment le recours accru à des experts. De même, les comptables sont essentiels à tout plan de restructuration et de réorganisation de n’importe quelle entreprise, tandis que l’analyse des livres de compte est un passage obligé pour optimiser la gestion de sa trésorerie et miser sur les activités les plus rentables. Déjà indispensables, les professions du chiffre sont donc extrêmement demandées dans un contexte de relance économique.
Cabinets d’expertise-comptable, d’audit et de conseil ou encore de gestion de patrimoine, compagnies d’assurances, organismes financiers, entités publiques mais aussi PME et grandes entreprises, les cadres dans lesquels s’exercent les activités du chiffre sont variés, à l’instar de la multitude de métiers possibles. Si les offres sont abondantes dans le secteur, certaines professions sont particulièrement recherchées en 2021, d’après le site de recrutement spécialisé Comptajob.fr qui fédère plus de 5.000 recruteurs et 60.000 candidats.
C’est notamment le cas du comptable, un poste accessible dès bac +2 avec un BTS Comptabilité et gestion, mais qui offre davantage de débouchés à bac +3 avec une licence professionnelle, un bachelor ou encore avec un diplôme d’État Comptabilité et gestion (DCG). Tenant un rôle central de conseil et d’assistance, ce professionnel gère l’enregistrement des données commerciales ou financières de l’établissement qui l’emploie afin de s’assurer de sa bonne gestion.
Autre poste clé, le contrôleur de gestion est très demandé puisqu’il apporte son expertise dans la prise de décisions financières au sein de l’entreprise (prévision budgétaire, optimisation des ressources, contrôle des résultats…). Différents cursus de niveau bac +3 (licences pro, bachelor, DCG), +5 (master, DSCG…) ou +6 (master spécialisé) permettent d’y prétendre.
Citons encore les métiers de consultant financier, d’ingénieur conseil ou encore de directeur financier qui ont eux aussi le vent en poupe dans la mesure où ils participent tous au développement de stratégies de relance économique des entreprises.
Des salaires attractifs
En plus d’être demandés, les métiers du chiffre sont plutôt bien payés. En fonction de la taille de l’entreprise, un comptable non-cadre débutant commence sa carrière à 2.000 euros bruts mensuels. Mais selon une récente étude de PageGroup, un comptable confirmé peut gagner entre 38.000 et 50.000 euros bruts annuels.
Comptez par ailleurs un minimum de 2.500 euros bruts par mois pour un contrôleur de gestion junior et 3.700 euros pour un senior, là où un directeur financier affiche un salaire variant entre 4.000 et 15.000 euros bruts mensuels selon son ancienneté et la taille de l’entreprise.
À lire aussi
| JOB
Emploi : Avec le haut débit, on recherche des techniciens fibre optique
| VIE PRATIQUE
Le secteur de la formation victime d'un démarchage sauvage
| JOB
Emploi : Des opportunités dans l’univers de l’intelligence artificielle
Annonces Légales
Services
Codes promo
20 Minutes
Jeux
Réseaux sociaux
Newsletters
Applications mobiles

Choix de consentement © Copyright 20 Minutes – La fréquentation de 20 Minutes est certifiée par l’ACPM

source

https://2macp.fr/management-achat/

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE