Hypersensibilité et amour : vivre la relation puissance dix, entre … – Marie Claire

Jusqu’à
version
papier
version
numérique
Jusqu’à 50% de réduction
et de nombreux cadeaux
au choix
“Ça a été beaucoup d’investissement, pour souvent beaucoup de désillusions”, soupire Mathilde 25 ans. Hypersensible, la jeune femme confie “ne pas avoir eu l’impression que les histoires d’amour étaient faites pour [elle]” pendant des années.
Régulièrement taxée d’être constamment “à fleur de peau”, l’étudiante n’a pas échappé à des partenaires qui ne supportaient pas ses besoins d’être rassurée, ou qui ne partageaient pas “son enthousiasme dans la relation”.
Si entre 25 et 30% de la population française ressentirait le monde de manière décuplée, il est encore difficile de comprendre et d’apprivoiser cette nature. Quand elle se heurte à l’autre au sein de la relation, alors l’équation se complique : d’autant plus qu’au-delà d’être incomprise, l’hypersensibilité est l’un des leviers favoris du pervers narcissique.
Mais la personne hypersensible est-elle automatiquement une hyperamoureuse ?
Quand les corps et les esprits de chacun sont chamboulés par le sentiment amoureux, comment l’hypersensible vit-il l’amour puissance dix, du premier émoi, à la séparation ? Charlotte Wils, coach spécialiste de l’hypersensibilité and Stéphane Clerget, psychiatre et auteur d’Hypersensible, hyperamoureux, nous répondent.
Avant même de tomber amoureuse, la personne hypersensible va connaître des émois intenses. Et parfois, les premières émotions liées à l’attraction sont tellement fortes, qu’elles nuisent au développement d’une relation.
“J’ai tendance à m’emballer rapidement, même si je sais que ça m’amène droit dans le mur, parce que la personne n’est finalement pas aussi intéressée que moi. On m’a déjà dit que je faisais peur“, avoue Mathilde.
L’hypersensible va rapidement s’emballer, se projeter, anticiper et tomber de haut.
“Les émois qui peuvent être provoqués par une rencontre ou des désirs peuvent être multipliés par dix et c’est difficile à supporter. Quand une personne ordinaire a un coup de foudre, c’est déjà un bouleversement physique et mental. Quand on est hypersensible ça peut se traduire par des maux de ventre, une paralysie…. Ces personnes vont avoir beaucoup de mal à avoir une attitude qui va mettre l’autre en confiance, parfois elles vont paraître comme ‘trop'”, précise Stéphane Clerget.
Si la relation parvient à s’établir, elle sera aussi vécue puissance dix par l’hypersensible, qui va avoir tendance à s’investir et à se projeter dès les premiers instants de vie à deux.
“Ce qui peut les desservir sont leurs attentes. Ils aimeraient que les émotions de l’autre soient équivalentes aux leurs. Souvent il y a désillusion. L’hypersensible va rapidement s’emballer, se projeter, anticiper et tomber de haut”, prévient Charlotte Wils.
Mathilde confirme, elle se projette “dès qu’il y a match sur Tinder”, rigole-t-elle. “Je me fais des films et j’y mets beaucoup d’espoir à chaque fois. Quand la réalité ne répond pas de la même manière, je déprime”, reprend-elle plus sérieusement.
Et les hypersensibles peuvent rapidement être déçu.es, leurs capacités d’observation les desservant parfois. “Comme ils remarquent tout, ils ont aussi tendance à tout interpréter. ‘Il ne m’a pas répondu comme la dernière fois, alors ça veut dire que…’”, élabore la coach.
Et si la personne en face n’est pas au fait de l’hypersensibilité de l’autre et des réactions qui peuvent en découler, la relation est compromise, dès ses débuts. Une raison pour laquelle, selon nos deux experts, il est nécessaire d’aborder le sujet avec sa moitié, au commencement de la relation.
Plus vite il y a un mode d’emploi, mieux c’est. Il faut une personne à l’écoute et compréhensive, qui a l’esprit ouvert pour accepter et rassurer. La communication est primordiale en couple, mais elle est à mesurer, parce que trop de communication, tue la communication et qu’il faut pouvoir vivre dans la réalité”, souligne Charlotte Wils.
Ils vivent tout avec une intensité forte, la rupture n’y coupe pas. Parfois, certains ont tellement souffert qu’ils se gardent bien de s’engager dans une autre histoire.
“J’ai tenté d’expliquer ce que c’était, parce que les gens connaissent le mot, mais pas ce qui se trame derrière. Malheureusement, dès que ça se met en pratique, c’est compliqué. Il faut beaucoup me rassurer, j’ai tendance à être un peu jalouse parce que je me fais des scénarios et beaucoup ne veulent pas s’investir autant au bout de quelques semaines”, regrette l’étudiante hypersensible.
Et si les hypersensibles doivent gérer des émotions décuplées qui peuvent accélérer la fin d’une relation (anxiété, jalousie amoureuse…), ils ont aussi plus de chance d’être sujet à la dépendance affective – même si ce n’est pas systématique, comme tient à le souligner Charlotte Wils.
 “Les hypersensibles sont les victimes idéales des pervers narcissiques, parce qu’ils sont facilement dépendants et comme les pervers aiment faire souffrir, c’est idéal pour eux”, ajoute Stéphane Clerget.Les périodes les plus propices pour trouver l’amour en 2022 selon les astresAdoptez la règle des 3C pour que votre couple dure toujours
“On la voit beaucoup, parce qu’il peut y avoir en plus une peur de l’abandon qui s’y ajoute”, argue la coach, qui précise que si une grosse déception est vécue, alors, la personne peut se brider et s’empêcher d’aimer, ou penser qu’elle ne pourra plus l’être.
Chez l’hypersensible, tout comme la relation, la rupture est décuplée. “Ils vivent tout avec une intensité forte, la rupture n’y coupe pas. Parfois, certain.es ont tellement souffert qu’ils se gardent bien de s’engager dans une autre histoire. Ça peut se traduire par une succession de relations d’un soir”, indique le psychiatre.
À l’inverse, l’hypersensibilité peut se révéler être un vrai atout dans la relation, quand elle n’est pas manipulée, ni incomprise. “Du côté positif, la personne qui ne l’est pas pourra jouir d’une nouvelle sensibilité au travers de son partenaire, chez eux il n’y a pas de calcul, ce sont des personnes très entières”, nuance Charlotte Wils.
Il ne faut pas oublier que l’hypersensibilité se traduit aussi sur le plan physique, les sens sont plus aux aguets et ça peut aller de pair avec une hyper-sensualité.
“Ça peut être positif à plusieurs égards parce que l’hypersensible vit les choses avec intensité, ils sont très vivants et ça colore une relation, ça crée un décor émotionnel riche”, complète le psychiatre.
Dans l’intimité, le côté souvent oublié de l’hypersensibilité peut se révéler être un vrai plus pour rapprocher le couple. “C’est presque magique le toucher de l’autre. Je ne saurais pas expliquer par les mots, mais les caresses de la personne que j’aime, c’est un peu comme un câlin divin, ça met en alerte tous mes sens“, sourit Mathilde.
“Il ne faut pas oublier que l’hypersensibilité se traduit aussi sur le plan physique. Les sens sont plus aux aguets et ça peut aller de pair avec une hyper-sensualité. À mesure qu’on est à l’aise, on s’ouvre et on est un partenaire très réceptif et réactif dans la relation physique”, précise Stéphane Clerget.
Mais peut-on alors élaborer l’idée qu’il y ait un partenaire idéal pour une personne hypersensible ?
“Il faut que l’autre soit dans l’empathie et qu’il accepte de se mettre à la place de son conjoint. Il faut aussi être honnête et droit, parce que l’hypersensible est à l’aise quand l’autre est sincère, fait ce qu’il dit, dit ce qu’il fait, sans mensonge et ambiguïté. Il faut quelqu’un d’apaisant mais pas forcément en jouant les infirmiers, plutôt en cultivant une transparence, une prévisibilité“, conseille Stéphane Clerget.
Il me comprend mieux que n’importe qui parce qu’il vit la même chose.
Pour Mathilde, la solution à sa “traversée du désert amoureux”, a été de rencontrer un garçon hypersensible. “Avant je zappais, je pensais que c’était la recette du désastre, mais finalement, j’ai bien fait de tenter. Il me comprend mieux que n’importe qui, parce qu’il vit la même chose”, appuie-t-elle.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, nos experts valident les relations entre hypersensibles. “Deux hypersensibles ensembles, c’est plutôt une excellente idée, mais il va falloir faire attention à ne pas tout décortiquer. Il faut que les deux puissent s’ancrer dans la réalité”, prévient la Charlotte Wils.
“Les hypersensibles vont généralement vers des personnes qui ne le sont pas, alors qu’ils s’harmonisent ensemble. Ça crée des ‘couples alter-ego’, qui se comprennent et se complètent parce qu’elles connaissent les attentes de l’autre et savent y apporter des réponses adaptées“, assure de son côté, Stéphane Clerget.
Mais hypersensible ou pas, la clé d’une relation saine reste la même : “il n’y a pas de recette gagnante, l’idée, c’est de trouver un équilibre, donc c’est important de trouver le sien d’abord”, conclut la coach en hypersensibilité. 
NEWSLETTER
Toute l’actu Marie Claire, directement dans votre boîte mail
I subscribe

source

About the author

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Add comment

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Get in touch with us

Backlinks are links from other websites to your website. They help Internet users find your site and make it easier for them to find the information they are looking for. The more backlinks your website has, the more likely people are to visit it.

Contact

Map for 12 rue lakanal PARIS  75015 FRANCE
en_USEnglish