Installation des groupes de travail pour une réforme des lycées … – Education nationale

Missions et organisation du ministère, biographies du ministre, de la ministre déléguée et de la secrétaire d’État, acteurs et partenaires du système éducatif, Histoire et patrimoine, actualités de l'éducation.
Organisation de l'Ecole, valeurs et engagements, grands dossiers et textes officiels.
Présentation générale des programmes de l'école, du collège et du lycée, informations sur l’organisation, les partenaires et les actions en faveur de l’Europe et international, les actions éducatives et les examens et diplômes
Informations pratiques et services de démarches en ligne à destination des élèves et de leur famille : sur le fonctionnement de l’Ecole, l’orientation, les bourses et aides financières, les modalités d'inscription.
Les métiers de l'Education nationale, l'information sur les recrutements et concours, les carrières et les informations et services de gestion des ressources humaines.
Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse porte l’ambition de construire le lycée professionnel de demain pour la réussite de tous les élèves, à travers une réforme structurelle et en concertation avec toutes les parties prenantes. Des groupes de travail se sont installés le 21 octobre 2022 pour nourrir les évolutions à conduire.
“Ensemble, construisons le lycée professionnel de demain”
“Plus que jamais, nous devons poursuivre ensemble le travail pour que dans la voie professionnelle comme ailleurs, la réussite et l’égalité des chances soient le moteur de nos actions.
Ces groupes de travail doivent nous permettre de construire ensemble une école engagée pour les élèves.
Notre école, faisons-la ensemble !”
Pap Ndiaye
Ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse
 
“Ensemble aujourd’hui, il nous faut aller plus loin, dans le cadre d’une réforme structurelle et résolument tournée au service des jeunes : encore mieux prendre en compte leurs singularités, leur transmettre le goût de l’engagement dans leur propre parcours, les former aux enseignements généraux et ainsi les préparer à l’emploi, enfin encore mieux accompagner celles et ceux qui le souhaitent vers une poursuite d’études réussie.
La réforme du lycée professionnel que nous devons construire sera mise en œuvre très progressivement à compter de la rentrée 2023, à partir d’un travail collectif, mené en concertation avec toutes les parties prenantes.”
Carole Grandjean
Ministre déléguée auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion
et du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse,
chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels

Télécharger l’intégralité du dossier de presse “Ensemble, construisons le lycée professionnel de demain”
En 2018, constat a été fait :
Alors que la demande économique est aujourd’hui en hausse, la voie professionnelle continue de souffrir d’un déficit d’image : malgré de gros efforts de communication, les affectations dans cette voie sont trop souvent faites par défaut. Les élèves issus de la voie professionnelle qui souhaitent poursuivre leur scolarité dans l’enseignement supérieur voient par ailleurs leur légitimité à le faire et à y réussir encore trop souvent questionnée.
Un processus de négociation/concertation nationale autour de l’apprentissage, de la formation professionnelle et de l’assurance-chômage, lancé en novembre 2017, a abouti à la loi de septembre 2018 sur la liberté de choisir son avenir professionnel.
Une mission sur l’avenir de la voie professionnelle, organisée d’octobre 2017 à mai 2018, a abouti à la mise en œuvre de la transformation de la voie professionnelle (TVP) dans les établissements à compter de la rentrée de septembre 2019, avec pour principe fondateur de recentrer le lycée professionnel autour de l’élève et de la personnalisation de son parcours. Cette volonté suppose notamment :
Un comité national a été mis en place en septembre 2019 pour suivre trimestriellement cette transformation engagée de la voie professionnelle, avec des ateliers déconcentrés, un comité de pilotage interdirections, un suivi par l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (IGÉSR) et des séminaires académiques.
Au terme de ces trois premières années, la TVP a été déployée dans tous les lycées professionnels, et ce malgré la crise sanitaire.
Cette transformation a permis de mettre en œuvre de nombreuses innovations pédagogiques :
Les pratiques de co-intervention sont bien installées, avec des résultats de qualité.
Les enseignants se sont emparés du chef-d’œuvre, qui reçoit aussi de bon retours des élèves investis dans ce projet de travail en équipe, valorisé de manière notable par le concours de la Fondation Colbert et par l’opération nationale Les chefs d’œuvre de la République.
Les Campus des métiers et des qualifications nouvelle génération produisent une réelle dynamique en termes d’attractivité de la voie professionnelle et de fédération des acteurs. Ils
permettent également une meilleure organisation des formations sur le territoire avec une évolution des certifications.
L’ouverture de certains parcours à l’apprentissage, parfois dès la classe de première, apporte aux équipes engagées un double intérêt : en termes de sécurisation des parcours et du point de vue pédagogique, avec l’apport d’une expérience nouvelle, celle des apprentis. En terminale, l’adaptation, dans certains établissements, du rythme des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP) pour s’aligner sur celui de l’alternance démontre une réflexion particulièrement riche sur le sujet, même si quelques questions organisationnelles se posent toujours.
La diversité d’établissements et d’élèves exige des projets d’établissement différenciés, partagés et évalués. Parmi les questionnements, subsistent ainsi ceux concernant l’accompagnement renforcé et l’orientation par les familles de métiers en seconde.
Pour le moment, seuls quelques établissements proposent un accompagnement renforcé au contenu vraiment pensé sous le prisme de la personnalisation du parcours de l’élève. En terminale, l’accompagnement renforcé est un outil pour s’ouvrir aux dimensions de l’insertion et de l’orientation post baccalauréat, mais sa mise en œuvre concrète n’opère pas nécessairement encore très bien cette distinction en fonction des projets des élèves. L’objectif de l’insertion professionnelle est pourtant la vocation même du diplôme professionnel : il doit dès lors être discuté dès le collège et tout au long de la scolarité. Le module proposé en terminale doit être un moment et un outil clé pour préparer au mieux cette insertion.
Les familles de métiers posent elles aussi plusieurs questions. Le choix de spécialités en fin de seconde est souvent limité aux formations inscrites à la carte du lycée fréquenté. Pour concrétiser le concept de seconde organisée en familles de métiers, un travail en réseau d’établissements est certes initié, mais il rencontre des obstacles géographiques et matériels (distance et disponibilité des espaces de formation par exemple). Il convient donc d’accompagner localement cette mise en réseau des établissements et des équipes avec des pratiques de mutualisation. Par ailleurs, pour permettre une appropriation pertinente des familles de métiers, la communication à destination des collégiens doit être renforcée. Elle permettra ainsi de valoriser des organisations de formations qui ont su démontrer leur efficacité dans la lutte contre le décrochage scolaire et la construction du parcours.
Conclusion
Pour que la transformation de la voie professionnelle prenne tout son sens, il est nécessaire que sa dimension systémique et son sens soient compris par toutes les équipes. Il s’agit d’une transformation importante qui a été affectée par un épisode sanitaire exceptionnel. L’adaptation aux territoires et la capacité des établissements à entrer dans des logiques de projets sont des sujets clés pour la TVP, mais aussi pour la voie professionnelle de manière générale. Enfin, le rapport à l’entreprise et à l’économie est fondamental pour le lycée professionnel et ses diplômes, d’où l’intérêt qui doit être porté à l’apprentissage et à la rénovation des PFMP.
Désormais, doit donc se mettre en œuvre une réforme plus structurelle pour la réussite de tous les élèves, mais également pour améliorer les conditions de travail des équipes qui œuvrent au quotidien dans les lycées professionnels pour les accompagner vers la réussite.
La réforme des lycées professionnels est un chantier prioritaire porté par le président de la République. La création d’un ministère délégué à l’enseignement et à la formation professionnels est un signal fort et un engagement historique du chef de l’État pour faire de l’enseignement professionnel une voie de choix et de réussite pour tous les jeunes scolarisés dans les lycées professionnels.
Ses finalités sont décisives, tant pour la justice sociale que dans une perspective de plein emploi : permettre à toute une partie de la jeunesse d’acquérir les compétences nécessaires à son épanouissement professionnel, et lui fournir un portefeuille de compétences solides pour s’adapter aux évolutions du monde économique tout au long de sa vie active.
Il s’agit de faire du lycée professionnel une véritable voie de réussite pour les élèves et pour leurs familles, alors qu’encore trop de jeunes peinent à trouver un emploi après l’obtention de leur diplôme ou décrochent trop rapidement lorsqu’ils poursuivent leurs études dans l’enseignement supérieur.
La transformation de la voie professionnelle, déjà engagée lors du précédent quinquennat, doit être renforcée pour aller plus loin, dans le cadre d’une réforme qui se veut structurelle et résolument tournée vers les jeunes autour d’objectifs majeurs :
La réforme des lycées professionnels sera installée progressivement sur le quinquennat à compter de la rentrée scolaire 2023. Elle sera le fruit d’un travail de concertation avec toutes les parties prenantes.
Quatre groupes de travail sont installés le 21 octobre pour nourrir les évolutions structurelles à conduire :
Afin d’accroître l’efficience de ces groupes de travail et sans préjuger des conclusions des travaux qui seront menés au cours des prochains mois, les thématiques suivantes peuvent constituer quelques pistes d’échanges :
Mise à jour : novembre 2022
Les chiffres clés de la voie professionnelle
À la rentrée 2021 :
Session 2020-2021 :
Le baccalauréat professionnel se prépare en trois ans après la troisième et rassemble près d'une centaine spécialités. Les élèves peuvent y suivre des enseignements généraux et professionnels, à travers des travaux pratiques.
Read more
En voie professionnelle,  des séquences consacrées à la réalisation d’un chef d’œuvre ont lieu en 1re et 2e années pour le CAP et en 1re et terminale pour le bac pro. Le chef-d’œuvre est un projet sur plusieurs disciplines et pour lequel vous devrez développer votre créativité et votre sens de l’organisation.
Read more
Vous êtes en 3e et vous avez envie de rejoindre une 2de professionnelle ? Vous vous demandez peut-être comment va se dérouler votre formation, ou s’il y aura du français ou des maths en plus des cours en atelier ? On vous explique tout ici
Read more
Avec un budget de plus de 59 milliards d’euros en 2023, en augmentation de 6,5 %, le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse porte l’ambition de bâtir une École de la réussite de tous les élèves, qui réduit les inégalités et prépare l’avenir de notre pays.
Read more
La voie professionnelle est au cœur de la formation aux métiers d’avenir et constitue une réponse aux grands défis de notre temps, notamment dans les domaines du numérique, de la transition écologique, ou encore de la construction de l’indépendance énergétique de notre pays. Elle conduit soit à la poursuite d’études supérieures, soit à l’insertion professionnelle.
Read more
Les grandes lignes de l'année scolaire 2022-2023 ont été présentées par Pap Ndiaye, ministre de l'Éducation nationale et de la Jeunesse, en présence de Carole Grandjean, ministre déléguée chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels et de Sarah El Haïry, secrétaire d'État chargée de la Jeunesse et du Service national universel, vendredi 26 août 2022.
Read more
© Ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse

source

https://www.a2forces.fr/bilan-d-orientation-articl…

About the author

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Add comment

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Get in touch with us

Backlinks are links from other websites to your website. They help Internet users find your site and make it easier for them to find the information they are looking for. The more backlinks your website has, the more likely people are to visit it.

Contact

Map for 12 rue lakanal PARIS  75015 FRANCE
en_USEnglish