Un réfrigérant à base d'eau pour produire du froid de manière … – Actualités Techniques de l'Ingénieur

L’expertise technique et scientifique de référence
{{block-infos-connection}}
Identifiez-vous !
Inscrivez-vous !
Vous n’avez pas encore de compte ?
RECHERCHEZ parmi plus de 10 000 articles de référence ou pratiques et 4 000 articles d’actualité
PAR DOMAINE D’EXPERTISE
PAR SECTEUR INDUSTRIEL
PAR MOTS-CLES
NAVIGUER DANS LA
CARTOGRAPHIE INTERACTIVE
EXPLORER
DÉCOUVREZ toute l’actualité, la veille technologique GRATUITE, les études de cas et les événements de chaque secteur de l’industrie.
FS-Guard : une solution logicielle innovante pour optimiser les nettoyages industriels
Les modèles de machine learning victimes d’attaques informatiques
Les entreprises mobilisées dans le plan covoiturage du quotidien
| Une question ?
Interview
フェイスブック
ツイッター
Linkedin
Posté le par Nicolas LOUIS dans Matériaux, Biotech & chimie
La start-up Leviathan Dynamics développe des systèmes de production de froid fonctionnant avec des réfrigérants à base d’eau. Contrairement aux procédés à base de gaz fluorés, ils n’ont pas d’impact sur l’environnement. Entretien avec Karino Kang, le cofondateur de l’entreprise.
La plupart des systèmes réfrigérants fonctionnent avec des gaz fluorés et ont un impact négatif sur l’environnement. Depuis 2016, la start-up Leviathan Dynamics développe un procédé alternatif, totalement neutre pour la planète, puisqu’il utilise l’eau comme réfrigérant. Une performance rendue possible grâce à la technologie de compression mécanique de vapeur (CMV) et celle des compresseurs centrifuges à très haute vitesse permettant de concevoir des machines compactes. Ingénieur en mécanique de fluides et en énergétique, Karino Kang a créé cette entreprise avec son associé Alan Chauvin. Il nous présente le nouveau système réfrigérant développé par Leviathan Dynamics.
Karino Kang : Pour produire du froid, il est nécessaire d’évaporer un réfrigérant à basse température. Nous avons développé une technologie qui rend possible la Compression Mécanique de Vapeur (CMV) d’eau sous vide poussée en dessous de 50 millibars et qui nous permet d’évaporer l’eau à 15 ou à 7 degrés. Pour mettre au point ce procédé, nous avons dû lever un important verrou technologique car il entraîne la formation de vapeurs d’eau très légère. Face à cette contrainte, nous avons développé un compresseur capable de débiter un débit volumique très important, environ 200 fois plus élevé que ceux utilisés avec des gaz fluorés. Afin que ce compresseur reste compact, nous avons choisi de travailler avec la technologie des compresseurs centrifuges à très haute vitesse.
Sur le cycle de la thermodynamique, nous avons développé un cycle à échange direct qui utilise l’eau comme réfrigérant. Ce système permet d’envoyer directement le réfrigérant aux endroits où il y a un besoin en froid et de procéder à son évaporation sur place. Sur des sites industriels avec des lieux de consommation éparpillés, ce type de cycle est peu utilisé avec des gaz fluorés, car cela nécessite de remplir les tuyauteries de réfrigérant et a pour conséquence d’en consommer énormément, car plus il y a de tuyaux et plus il y a de fuites. C’est pourquoi sur ces sites industriels, on utilise un cycle à échange indirect, c’est-à-dire que le froid est produit localement au niveau de la machine, puis transporté vers les lieux de consommation à l’aide d’un échangeur thermique et l’utilisation d’un fluide frigoporteur.
Grâce à notre cycle à échangeur direct qui utilise l’eau comme réfrigérant, les problèmes de fuites dans les tuyaux n’ont pas d’incidence. L’eau circule ainsi dans les tuyaux sans nécessité de placer un échangeur intermédiaire entre la machine et la boucle de circulation.
Le principal avantage est d’éviter l’utilisation de gaz fluorés. Il faut savoir que ceux actuellement utilisés font partie de la classe des HFC (hydrofluorocarbures) et que chaque kg utilisé représente des émissions de CO2 dans l’atmosphère d’environ 2 tonnes. L’eau est un réfrigérant abondant qui n’a aucun impact sur l’environnement, même en cas de purges ou de fuites dans les systèmes.
Ensuite, notre technologie présente une meilleure efficacité énergétique, de l’ordre de 30 % comparé aux gaz fluorés. Par contre, nous n’allons pas sur toutes les gammes de températures, car l’eau est un réfrigérant pertinent pour produire du froid à température positive, mais en-dessous de zéro degré, il gèle. Notre objectif est donc de produire du froid à 15 degrés pour des applications de refroidissement industrielles et à 7 degrés pour de la climatisation. Ces deux marchés représentent environ 80 % de l’utilisation du froid dans le monde.
Une autre application est également possible et concerne le domaine des pompes à chaleur, mais nécessite un couplage avec une autre technologie. On peut par exemple imaginer un couplage avec la technologie CO2, qui se révélerait être très pertinent dans des régions très froides comme celles situées dans le nord de l’Europe.
Notre technologie fonctionne, mais nous devons encore valider sa fiabilité et sa robustesse. À l’été 2022, nous allons installer un démonstrateur technologique sur un des sites d’Ariane Group. Nous sommes aussi à la recherche d’autres entreprises afin de tester et valider notre système dans des conditions climatiques différentes.
En attendant, nous commercialisons un appareil pour le traitement des effluents industriels. Il s’agit d’une autre application, qui n’est pas destinée à produire du froid, mais qui utilise le même procédé, celui de la CMV. Concrètement, nous procédons à l’évaporation d’effluents industriels qui contiennent plus de 90 % d’eau. Notre procédé permet de condenser l’eau et donc de la distiller de manière très efficace et d’entretenir l’évaporation de l’effluent en consommant peu d’énergie. Pour les industriels, notre solution est très intéressante, car elle leur permet de réduire les quantités d’effluents à éliminer. Nous recyclons en moyenne 90 % de l’eau et elle peut ensuite être recyclée et réutilisée dans les processus industriels. Cette application est plus mature, car l’écart de température nécessaire entre la partie froide du système et la partie chaude n’est que de 7 degrés et est donc facile à atteindre. Alors que dans le cas d’une machine produisant du froid, l’objectif est d’avoir une différence de température plus importante d’au minimum 15 degrés voire de 30 degrés et cet écart est plus difficile à atteindre.
Dans l’actualité
Dans les ressources documentaires
フェイスブック
ツイッター
Linkedin
Posté le par Nicolas LOUIS
Réagissez à cet article
Commentaire sans connexion
Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Captcha




Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.
Inscrivez-vous !
Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !
Un réfrigérant à base d'eau pour produire du froid de manière ... - Actualités Techniques de l'Ingénieur
Inscrivez-vous gratuitement aux newsletters du magazine d’actualité et Info mises à jour des ressources documentaires.
Publicité Devenez annonceur
Les plus lus
Les plus commentés
Actualités et veille technologique
L’espace actualité c’est quoi ?
De la découverte en laboratoire à l’innovation industrielle, scrutez les tendances et prenez part aux grands débats scientifiques qui construisent le monde de demain.
CONTACTER LA RÉDACTION
base documentaire associée
Froid industriel
Un panorama complet des équipements du froid industriel pour concevoir et optimiser vos installations
livre blanc associé

livre blanc associé

Un réfrigérant à base d'eau pour produire du froid de manière ... - Actualités Techniques de l'Ingénieur
TECHNIQUES DE L’INGENIEUR
L’EXPERTISE TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE

DE RÉFÉRENCE
ÉDITION – FORMATION – CONSEIL :
Avec Techniques de l’Ingénieur, retrouvez tous les articles scientifiques et techniques : base de données, veille technologique, documentation et expertise technique
TÉLÉCHARGEMENTS GRATUITS
FORMATIONS
SUIVEZ-NOUS
Automatique – Robotique | Biomédical – Pharma | Construction et travaux publics | Électronique – Photonique | Énergies | Environnement – Sécurité | Génie industriel | Ingénierie des transports | Innovation | Matériaux | Mécanique | Mesures – Analyses | Procédés chimie – bio – agro | Sciences fondamentales | Technologies de l’information | Archives |
Aérospatial | Agroalimentaire | Automobile | Éco-industries | Équipements industriels | Plasturgie |
ACCUEIL | A PROPOS | ANNUAIRE AUTEURS | EXPERTS SCIENTIFIQUES | NOUS REJOINDRE | PUBLICITÉ | PLAN DU SITE | MENTIONS LÉGALES | COOKIES | AIDE & FAQ | CONTACT

PAIEMENT
SÉCURISÉ

OUVERTURE RAPIDE
DE VOS DROITS

ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE
+33 (0)1 53 35 20 20

根源

著者について

Backlink proのアバター
バックリンク・プロ

コメント追加

バックリンク・プロ

Backlink proのアバター

お問い合わせください

バックリンクとは、他のウェブサイトからあなたのウェブサイトへのリンクのことです。これらは、人々があなたのサイトを見つけ、探している情報を簡単に見つけることができるようにするものです。バックリンクが多ければ多いほど、人々がそのウェブサイトを訪問する可能性が高くなります。

お問い合わせ先

の地図 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
jaJapanese