Pourquoi faire un bilan de compétences ? – BFMTV

Faire un bilan de compétences nécessite de la rigueur, de la motivation et de l’organisationGary Burchell / Getty
La crise sanitaire due au Covid-19 a reconfiguré le marché de l’emploi et invité de nombreux Français à revoir leurs ambitions professionnelles : le télétravail, les confinements, la perte d’intérêt dans leur activité, mais aussi la naissance de nouveaux projets ont parfois même eu raison de leur choix de carrière.
Plusieurs situations de vie peuvent questionner le salarié sur son désir de poursuivre la même carrière toute sa vie et conduire à un bilan de compétences : une réorientation professionnelle, la venue d’un enfant, un handicap imprévu, ou encore un ennui quotidien au travail. Le but de cette démarche est de mieux vous connaître, pour comprendre pourquoi votre activité professionnelle ne vous convient pas ou plus, ou tout simplement pour découvrir d’autres métiers plus adaptés à la fois à votre personnalité et à vos compétences.
Ce type de check-up professionnel représente ainsi une chance de pouvoir confirmer ou infirmer un projet(1) dans le cadre d’une reconversion. C’est aussi un outil intéressant pour justifier une mobilité interne ou encore pour trouver une formation. Il peut être initié directement par l’entreprise, lors d’une réorganisation de la société par exemple. Mais la plupart du temps, il s’agit d’une initiative prise par un salarié ou un demandeur d’emploi auprès d’un organisme expert. Il est à préciser que si vous êtes en poste mais souhaitez réaliser un bilan de compétences, une demande d’autorisation d’absence(2) devra être envoyée auprès de votre employeur au moins 60 jours avant sa réalisation.
Avant de vous lancer dans un bilan de compétences, sachez que cela prend du temps. Que ce soit encadré par votre entreprise ou par le biais d’un organisme extérieur, il vous faudra prévoir pas moins de 2h d’entretien à chaque séance, avec un intervalle en moyenne d’une semaine et cela pendant deux à trois mois. Ce processus nécessite une réflexion intense entre chaque séance, pour donner des résultats fiables. Selon la technique de l’entonnoir, le bilan de compétences se déroule généralement en quatre étapes :
Plusieurs outils sont nécessaires pour réaliser un bilan de compétences. Parmi les plus connus, on compte le fameux test de personnalité réalisé par l’organisme qui vous accompagne dans ce processus. Il permet de faire le point sur vos atouts et vos limites, pour parfois les dépasser. Il permet aussi d’écarter certaines catégories de métiers incompatibles avec vos valeurs, vos désirs ou simplement en termes de cadre de vie.
Autre option : le catalogue d’orientation, qui regroupe des fiches et questionnaires métiers. Un conseiller en évolution professionnelle vous accompagne généralement tout au long de votre bilan de compétences et vous guide vers un choix de formation adapté à vos besoins.
Oui, mais attention : cette démarche nécessite de la rigueur, de la motivation et de l’organisation. En effet, la durée, l’aspect introspectif, le travail personnel (recherche documentaire, livres de formation, analyses de fiches métiers) sont autant de points qui méritent un certain sérieux, une implication émotionnelle aussi, et donc la nécessité de ne pas perdre son objectif de vue.
Avant d’entamer les démarches et estimer le coût d’un bilan de compétences complet, sachez que la première rencontre avec un conseiller est gratuite et sans engagement. Cela permet de juger et confirmer de votre envie de poursuivre le processus.
Le prix d’un bilan de compétences diffère selon l’organisme, votre situation professionnelle, mais aussi votre région et le contenu de la prestation. En général, le prix varie de 1 500 euros à 3 000 euros. N’hésitez pas à demander des devis, afin de comparer les prestations entre les organismes.
À noter que, dans le cadre d’un plan de développement des compétences de l’entreprise ou d’un congé de reclassement, votre employeur est en mesure de vous financer un bilan de compétences. Autre option, vous pouvez aussi faire appel à votre CPF(3) via Moncompteformation, un organisme sous la joug du Ministère de l’Intérieur. Salarié ou demandeur d’emploi, vous avez accumulé des “droits de formation”, pouvant être utilisés pour réaliser un bilan de compétences.
Qu’il soit financé par un organisme dédié ou initié par vous-même, le bilan de compétences représente une véritable chance de trouver un métier qui correspond parfaitement à votre personnalité, à vos attentes mais aussi à la réalité du marché, grâce à une orientation crédible et précise et vers une sélection de formations adéquates.
Trouvez le poste qui vous plaît dans votre région
Sources : France Bleu , Service Public
Ce contenu a été réalisé en partenariat avec HelloWork. La rédaction de BFMTV n’a pas participé à la réalisation de ce contenu.
Budget: la motion de censure de la Nupes rejetée par l'Assemblée, malgré le soutien du RN
© Copyright 2006-2021 BFMTV.com. Tous droits réservés. Site édité par NextInteractive

source

https://www.a2forces.fr/bilan-d-orientation-articl…

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Carte pour 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
fr_FRFrench