Reconversion : 5 outils pour faire le point sur vos compétences – Capital.fr

Faire un bilan de compétences ? Rien de plus simple, face à la diversité des outils aujourd’hui proposés, du plus encadré – le bilan de compétences – au plus introspectif – l’accompagnement d’un coach – en passant par le plus innovant – les algorithmes de l’intelligence artificielle. Tous ne s’adressent cependant pas aux mêmes profils ou étapes de carrière. «Accessible après cinq ans d’expérience, le bilan professionnel se veut une réflexion assez technique sur les savoir-faire et la personnalité et s’avère précieux tant dans une logique de montée en responsabilités que de réorientation à 180°. Le coaching est, lui, particulièrement approprié pour les personnes désireuses de changer d’horizon suite à un certain mal-être, pas toujours clairement identifié», résume Alexandre Malarewicz, cofondateur d’Empowill, cabinet de conseil en formation. Les plus audacieux recourront aux services d’une start-up, plusieurs s’étant récemment positionnées sur le marché ou feront confiance aux suggestions de l’intelligence artificielle, qui promet de belles avancées en la matière. On y va ?
Un bilan de compétences, Delphine Thyss en avait déjà réalisé il y a quelques années. «Trop superficiel, il avait été assez décevant», se souvient-elle. Salariée dans un cabinet d’architectes, Delphine occupait son poste avec plaisir. Mais elle était arrivée là guidée par les circonstances et souhaitait réfléchir à la suite de sa carrière. Elle a donc décidé de refaire un bilan «pour voir». «Avec mes nouvelles expériences professionnelles et sans doute plus de maturité qu’avant, ce bilan professionnel s’est révélé cette fois plus approfondi. C’est aussi très lié au consultant qui m’a accompagnée dans l’analyse des tests et m’a incitée à faire des enquêtes de terrain, en m’ouvrant son réseau de contacts», témoigne Delphine.
Le bilan de compétences a beau être une démarche très encadrée – vingt-quatre heures de tests et de séances au total, délivrées par des cabinets habilités par l’organisme d’Etat France Compétences –, difficile en effet de se retrouver dans un marché qui a vu fleurir toutes sortes de nouveaux acteurs depuis la réforme de la formation professionnelle de 2019. Directeur du cabinet de bilan de compétences MAM-RH, Vincent Maritano conseille de faire le tour de quelques centres avant d’arrêter son choix. Car la confiance avec le consultant est déterminante.
Pour dépasser l’aspect parfois trop descriptif de cette démarche très normée, lui a fait le choix de s’appuyer au maximum sur le projet des candidats, en l’assortissant d’un plan d’actions. « J’y consacre au moins cinq séances après avoir travaillé sur les compétences professionnelles, les traits de personnalité, les valeurs et les motivations profondes de la personne », explique-t-il. Certains organismes proposent également des bilans en ligne. La proximité est aussi un critère à prendre en considération pour une démarche qui engage sur plusieurs semaines, voire mois. A l’issue de son bilan, Delphine Thyss s’est orientée vers une formation certifiante conduisant à des fonctions d’encadrement intermédiaire dans des établissements sociaux. « Un secteur que me suggérait ma petite voix intérieure depuis longtemps, mais que je n’avais pas su écouter jusque-là. »
Coût : 1.500 à 1.700 euros en moyenne, jusqu’à 2.500 euros finançables par le compte professionnel de formation (CPF).
>> Vous cherchez à évoluer professionnellement, vous avez envie de vous reconvertir ? Capital et son partenaire Topformation lancent le premier salon virtuel dédié au compte personnel de formation (CPF). On vous donne rendez-vous les 18 et 19 mars prochains pour répondre à toutes vos questions ! Vous pouvez d’ores et déjà vous inscrire en suivant ce lien
Tentée depuis des années de quitter un métier et une entreprise adoptés davantage par défaut que par vocation, Camille Cordouan s’est tournée vers une coach, à la suite d’un burn-out lié à un conflit professionnel. «Je n’attendais pas de me réveiller un matin en ayant trouvé ma voie, mais j’avais besoin d’outils de réflexion et d’une aide pour lever quelques barrières», se souvient-elle. Cet accompagnement de six mois lui donne les clés à la fois pour gérer les relations difficiles avec sa responsable et pour accorder ses choix professionnels à ses aspirations profondes. «Quelques mois après j’ai rejoint une entreprise dont la structure me convient davantage, et j’ai commencé en parallèle à écrire des articles sur un sujet qui me passionne : le foot féminin !», poursuit-elle.
>> Notre service – Trouvez la formation professionnelle qui dopera ou réorientera votre carrière grâce à notre moteur de recherche spécialisé (Commercial, Management, Gestion de projet, Langues, Santé …) et entrez en contact avec un conseiller pour vous guider dans votre choix
Coach, Sylvaine Pascual s’est spécialisée dans les reconversions : «Les personnes viennent chercher un accompagnement non normé. J’aborde les différentes dimensions de la démarche au moment où elles se présentent sans schéma préétabli, et je renforce ainsi la capacité de la personne à réfléchir sur elle-même plutôt que sur le résultat de tests de personnalité. Dans une reconversion, ce sont moins les compétences que les appétences qui importent. » Avec les mutations économiques accélérées par la crise sanitaire, Sylvaine Pascual a fait évoluer son accompagnement en mettant l’accent sur la veille des mutations à venir. « Je pense qu’il faudra plus qu’avant encore prendre le temps», note-t-elle.
Un coaching de reconversion s’opère en effet sur une longue période – compter de quatre à vingt-quatre mois. Il importe par conséquent de sélectionner un praticien en qui vous aurez toute confiance et dont vous partagez la méthode. La certification du coach par une association professionnelle telle que l’ICF apporte un gage de sérieux. Le coaching reste une démarche ouverte : on n’y vient pas forcément pour changer de voie mais pour améliorer sa vie. «Il y a cinq ans, 75% des personnes que j’accompagnais se réorientaient totalement. Aujourd’hui, en tout cas avant la crise sanitaire, ce n’était le cas que de 40% d’entre eux», observe Sylvaine Pascual.
Coût : Sylvaine Pascual facture environ 3.000 euros l’ensemble de son accompagnement. Les prix d’un coaching grimpent jusqu’à 1.000 euros la journée.
>> A lire aussi – Reconversion : ces anciens cadres et fonctionnaires racontent leur aventure
Un job bien rémunéré dans une grande entreprise avec plein de perspectives : à 38 ans, Thomas Panosetti avait tout en apparence pour être professionnellement heureux. «Sauf qu’il me manquait quelque chose, sans savoir quoi : en quête de sens, je voulais juste changer», lance-t-il. C’est ainsi qu’il s’inscrit à Switch Collective, une méthode née il y a quatre ans dans l’esprit de Béatrice Moulin et Clara Delétraz autour de quatre piliers. «Une pédagogie collaborative, ancrée dans l’action, s’appuyant sur différentes approches (sociologie, design thinking, dimension corporelle…) et tournée vers la compréhension du monde de demain», explique cette dernière. En formule de huit ou quatorze semaines, des promotions de 20 à 30 personnes se retrouvent chaque semaine pour débriefer leur travail quotidien et suivre des ateliers pratiques et théoriques.
Après ce programme qui lui a permis de «se reconnecter à lui-même», Thomas Panosetti a quitté le confort de sa grande entreprise pour rejoindre Loop, une entreprise écolo œuvrant à l’adoption des emballages consignés. Surfant sur cette quête de sens aujourd’hui largement partagée, d’autres start-up proposent leur programme d’accompagnement à la reconversion. Ticket For Change assure ainsi des week-ends «d’exploration» dans neuf villes françaises. «Un programme pour donner du sens à sa carrière, reposant sur la dynamique de groupe : présentation des enjeux sociétaux et environnementaux et de l’urgence d’agir, ateliers individuels et en groupe, définition par chacun de sa conception de la réussite puis élaboration d’un plan d’actions», détaille Salomé Dansou-Morel, en charge de ce programme. Primaveras a déployé de son côté un stage de cinq mois au sein de promotions de 10 personnes pour aider à se réorienter ou changer de voie.
Coût : Switch Collective : de 850 euros à 1.699 euros (1.500 euros en autofinancement) selon la formule.
Ticket For Change : 350 euros si vous gagnez plus de 35.000 euros bruts annuels, sinon 250 euros et 150 euros pour les étudiants.
Primaveras : 2.800 euros si financement CPF, sinon 1.820 euros.
>> A lire aussi – Reconversion : 5 formations pour garantir la réussite de votre projet
Et si vous vous laissiez guider par les suggestions de l’intelligence artificielle ? Des entreprises se proposent en effet de cartographier les compétences des métiers d’une entreprise ou du marché de l’emploi, ainsi que les catalogues de formation et les compétences professionnelles comme extra-professionnelles des individus. Objectif ? «Aider les personnes à se projeter en donnant des pourcentages de matching entre leurs compétences et celles attendues dans d’autres métiers», explique Vincent Lebunetel, cofondateur de BoostRS. Vous avez du mal à cerner l’ensemble de vos savoir-faire ? A partir de vos expériences, l’outil, basé sur l’analyse d’un millier de données, dresse la liste des postes ou activités dans lesquelles vos compétences devraient vous permettre de vous épanouir.
Une possibilité également offerte par l’outil déployé en interne par l’Afpa (Agence nationale pour la formation professionnelle des adultes), Evolution 21. «Idéalement, il s’agit même d’explorer un chemin de carrière en faisant apparaître les conditions, par exemple en termes de formations, menant au prochain job puis au suivant», détaille Yves Loiseau, general manager pour l’Europe du Sud de la société Textkernel, qui vend des solutions d’IA et de technologies sémantiques pour le recrutement et les RH. A l’avenir, l’intelligence artificielle pourrait même faire entrer dans ses algorithmes vos préférences de choix de vie (ville, campagne…) ou le métier de votre conjoint… pour vous proposer le job idéal. Ces outils ne sont pas directement accessibles aux particuliers, mais proposés par des structures spécialisées dans l’accompagnement des transitions professionnelles ou des grands groupes désireux de mieux piloter leur mobilité interne.
Coût : Variable, car lié aux prestations proposées par l’organisme auquel vous vous adressez.
>> Notre service – Vous cherchez un emploi ou voulez en changer ? Retrouvez des milliers d’offres sur notre site
Créé en 2015, avec des contours actualisés à l’occasion de la dernière réforme de la formation professionnelle, le conseil en évolution professionnelle (CEP) est un dispositif gratuit à disposition des salariés, demandeurs d’emploi et indépendants. Equivalent pour les actifs du conseiller d’orientation cher aux lycéens et collégiens, sa mission consiste à aiguiller les candidats en quête de mobilité ou d’un changement de carrière vers les interlocuteurs et formations adaptés. Il peut même recommander un bilan de compétences ! Le cabinet Tingari a été sélectionné en 2019 sur appel d’offres pour assurer cette prestation dans six régions dont l’Ile-de-France. Depuis le début de l’année, ce cabinet de conseil RH a accompagné 25 700 candidats.mon-cep.org/
>> A lire aussi – Formation : cette (très) bonne nouvelle qui attend certains salariés sur leur CPF
C’est une mesure phare de la réforme de la formation professionnelle de 2019 : la monétisation du compte personnel formation (CPF). Comprendre, les vingt-quatre heures de formation engrangées chaque année par un salarié se sont transformées en espèces sonnantes et trébuchantes. Sauf que le compte n’y est pas tout à fait. Alors que les vingt-quatre heures acquises en un an suffisaient jusqu’alors à financer un bilan de compétences de même durée, la nouvelle dotation de 500 euros (800 euros pour les moins qualifiés) est loin de couvrir la facture ! Le nouveau dispositif est toutefois assorti de davantage de transparence et d’une simplicité de choix et d’inscription aux formations depuis le site moncompteformation.gouv.fr.
© Prisma Media – Groupe Vivendi 2022 Tous droits réservés

source

https://www.a2forces.fr/bilan-d-orientation-articl…

A propos de l'auteur

Avatar of Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar of Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Map for 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE