Verrouillage de porte, main sous la robe, tentative d'enlèvement… plusieurs femmes témoignent contre un chau – Midi Libre

Plusieurs femmes se disent victimes d'un chauffeur travaillant pour Uber et Heetch depuis plus d'un an. Les plateformes de VTC ont tardé à suspendre son compte, malgré plusieurs alertes. On vous explique l'affaire.
"Il a essayé de m'embrasser et de passer sa main sous ma robe." Marine, Parisienne, livre un témoignage glaçant à BFMTV. Elle explique, comme de nombreuses autres femmes, avoir été victime de harcèlement lors d'une course en VTC. "À l'arrivée, quand je suis sortie de sa voiture il m'a suivie et m'a plaquée contre le véhicule. Il a de nouveau essayé de m'embrasser", retrace-t-elle. Et des témoignages comme le sien, il y en aura d'autres. Tous ciblent le même chauffeur Uber et Heetch.
Je me suis débattue et je suis vite rentrée dans mon immeuble
Au récit de Marine s'ajoute celui de Nina, qui raconte l'histoire de sa belle-sœur à nos confrères. Cette dernière raconte que le chauffeur aurait mis une musique "romantique" lors de sa course et qu'il aurait pris un trajet allant à l'opposé de chez elle. Inquiète, elle lui demande ce qu'il se passe, ce à quoi il aurait répondu : "Aie confiance, ça va bien se passer." Elle décide donc de sauter de la voiture en marche pour s'enfuir, sentant le danger arriver. 
Profitant de ses plusieurs milliers d'abonnés sur son compte Instagram, Nina, la belle-sœur de celle qui a sans doute échappé au pire, expose publiquement la situation. En quelques jours seulement, elle obtient plus de 400 000 "j'aime" et un retour d'Uber. En réaction, l'entreprise désactive le compte du chauffeur épinglé, qui ne peut donc plus exercer sur la plateforme. 
Une publication partagée par Nina Scaly (@ninascaly)
"Sans la pression des réseaux sociaux, Uber n'aurait rien fait", déplore-t-elle.
Sa publication provoquera quand même un effet boule de neige. Plusieurs femmes vont reconnaître à travers la publication de Nina le nom et le visage du chauffeur dont elles auraient été victimes. L'une d'elles décrit à BFMTV un homme "nerveux au volant", qui "embrayait comme un fou et freinait d'un coup, hyper sèchement". 
Quand j'ai reconnu son nom et son visage sur la publication de Nina, j'ai sursauté, j'ai été choquée de voir que je n'étais pas un cas isolé
Une autre, Astrid, se souvient d'une course Heetch avec Boubacar qui a mal tourné : sur le trajet, son mari et elle font un détour par un bureau de tabac. Lorsque son mari descend du véhicule pour s'acheter des cigarettes, le chauffeur verrouille les portes de la voiture et redémarre en me disant : "Vous ne descendrez pas grosse pute." Finalement, Astrid parvient à s'enfuir. 
Heetch a assuré que le compte du chauffeur a été suspendu et "explorer des pistes" afin de regrouper les signalements contre les chauffeurs reçus par les différentes applications. Même chose du côté d'Uber.

source

A propos de l'auteur

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Ajouter un commentaire

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Prenez contact avec nous

Les backlinks sont des liens d'autres sites web vers votre site web. Ils aident les internautes à trouver votre site et leur permettent de trouver plus facilement les informations qu'ils recherchent. Plus votre site Web possède de liens retour, plus les internautes sont susceptibles de le visiter.

Contact

Carte pour 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
fr_FRFrench