F-35A: l'étrange gestion de Viola Amherd, qui n'ignorait rien des négociations politiques avec les Etats des jets candidats – Le Temps

La ministre de la Défense savait depuis le début que des contreparties politiques étaient en discussion avec les pays des constructeurs, dont la France. Et ce, alors qu’elle connaissait déjà les résultats techniques des avions de combat, et par conséquent la nette avance du F-35A américain. Pourquoi n’a-t-elle voulu stopper les négociations que des semaines plus tard?
«Il était clair qu’aucune négociation politique ne pouvait être menée avec les pays des constructeurs d’avions de combat. S’il y en a eues malgré tout, elles se sont faites sans que je le sache.» Le phrasé est affirmatif. Il date du début de cette année. Dans les titres de CH Media, la ministre de la Défense Viola Amherd bétonnait son argumentaire sur le choix du nouveau jet militaire F-35A, vivement critiqué par la gauche et un comité de droite citoyen. Elle soulignait n’avoir pas été impliquée dans les pourparlers menés par d’autres conseillers fédéraux avec les Etats de tous les engins candidats, comme la France. Pourparlers devant déboucher sur des concessions dans d’autres domaines. Elle martelait: ces échanges n’avaient pas lieu d’être.
Inscrivez-vous et recevez les newsletters de votre choix. Voir la liste.

来源

https://2macp.fr/gestion-de-la-negociation/

关于作者

Backlink pro的头像
反向链接专业

添加评论

反向链接专业

Backlink pro的头像

请联系我们

反向链接是指从其他网站到你的网站的链接。他们帮助人们找到你的网站,使他们更容易找到他们正在寻找的信息。你的网站的反向链接越多,人们就越有可能访问它。

联系我们

地图为 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
zh_HKChinese