Intégrer un moteur électrique dans chaque train d'atterrissage des … – Actualités Techniques de l'Ingénieur

L’expertise technique et scientifique de référence
{{block-infos-connection}}
Identifiez-vous !
Inscrivez-vous !
Vous n’avez pas encore de compte ?
RECHERCHEZ parmi plus de 10 000 articles de référence ou pratiques et 4 000 articles d’actualité
PAR DOMAINE D’EXPERTISE
PAR SECTEUR INDUSTRIEL
PAR MOTS-CLES
NAVIGUER DANS LA
CARTOGRAPHIE INTERACTIVE
EXPLORER
DÉCOUVREZ toute l’actualité, la veille technologique GRATUITE, les études de cas et les événements de chaque secteur de l’industrie.
Le marché des robots mobiles est en pleine expansion
Le polyuréthane du futur sera-t-il vert ?
BeFC : Une pile à biocarburants à base de papiers pour le marché de l’IoT
| Une question ?
En ce moment
Facebook
Twitter
Linkedin
Posté le von Nicolas LOUIS dans Énergie
Alors que les avions se déplacent au sol grâce à leurs moteurs à réaction, l’installation d’un moteur électrique dans les trains d’atterrissage pourrait leur permettre de réaliser des économies en carburant. Un programme de recherche européen vient de mettre au point un des équipements nécessaires à un tel dispositif, qui inclut notamment des batteries.
Pour se déplacer sur le tarmac des aéroports, les avions utilisent leurs moteurs à réaction, alors qu’ils ne sont pas adaptés à cet usage. Comparée à la puissance nécessaire pour faire décoller les aéronefs, seule une toute petite partie de celle-ci est utilisée au sol. Les moteurs de poussée fonctionnent donc à bas régime, ce qui provoque d’importantes pertes d’énergie. Face à cette problématique, la solution pourrait venir de l’intégration d’un moteur électrique dans chaque train d’atterrissage et qui servirait uniquement pendant les phases de taxiage.
De 2012 à 2015, dans le cadre du programme de recherche aéronautique Clean Sky, un premier projet européen (SOG PEERS) avait démontré la faisabilité technique d’un tel dispositif. Un second, baptisé SUNSET, lui a embrayé le pas, afin de mettre au point un des équipements nécessaires au système, et comprenant entre autres des batteries. Porté par Centum T&S (ex-Adeneo), une SRC (Société de Recherche sous Contrat) spécialisée dans le développement de solutions électroniques et de systèmes embarqués innovants, ce projet est financé dans le cadre de Clean Sky II.
« L’application cible les avions court-courriers, c’est-à-dire ceux qui effectuent entre 8 et 10 vols quotidiens, explique Xavier Benoit, vice-président en charge de l’innovation à Centum T&S. En Europe, ce sont ceux qui desservent plusieurs capitales, et qui partent d’un bout du continent pour rejoindre l’autre, avant de revenir dans l’autre sens. Ils passent en moyenne environ 2,3 heures par jour à circuler au sol, et leur consommation peut grimper jusqu’à 13 kg de kérosène par minute. Installer un système électrique pour faire circuler au sol ces aéronefs pourrait leur permettre d’économiser plus de 3 % de carburant. »
Le principe général de ce dispositif repose sur l’installation d’un moteur électrique dans chaque train d’atterrissage et alimenté en électricité par l’APU (Auxiliary Power Unit, ou groupe auxiliaire de puissance). Il s’agit d’un moteur déjà présent dans le cône de queue des avions et qui sert à produire de l’énergie pour alimenter au sol les différents systèmes de bord des aéronefs, lorsque les moteurs principaux sont à l’arrêt. Sauf que sa puissance est trop faible pour faire déplacer les avions au sol ; ceux-ci pèsent environ 40 tonnes à vide et jusqu’à 78 tonnes à plein.
Pour pallier cette difficulté, l’idée est donc d’installer des batteries dans les soutes de l’avion, qui auront pour fonction d’accumuler cette énergie, puis de délivrer une puissance de l’ordre de 35 kW. « Nous avons développé un convertisseur de puissance bidirectionnel, de haute densité énergétique, associé à une réserve d’énergie. Il stocke l’énergie provenant de l’APU, puis la met à disposition du convertisseur qui active le moteur de la roue », ajoute Xavier Benoit.
Ce système permettra aussi de freiner en électrique lors des déplacements au sol. Il permettra ainsi d’économiser les freins en carbone de l’avion, qui sont davantage adaptés au freinage lors des phases d’atterrissage, c’est-à-dire à haute vitesse et haute température. Il limitera aussi la pollution liée à l’usage de ces freins qui génère de la poussière et des microparticules. « L’énergie de freinage permettra également de recharger les batteries », complète Xavier Benoit.
À l’origine, le projet SUNSET s’était fixé l’objectif très ambitieux de concevoir l’ensemble de ce dispositif, comprenant les batteries ainsi que les différents équipements électriques annexes, avec une contrainte de poids limité à 40 kg. Mais faute de disponibilité des cellules de stockage initialement prévues, qui ne sont pas accessibles au marché aéronautique, car phagocytées par celui de l’automobile, les ingénieurs ont dû se tourner vers une autre solution de batterie. De ce fait, la quantité d’énergie stockée est 3,5 fois supérieure à celle envisagée au départ et l’ensemble de ce pack pèse 80 kg.
« Au-delà de cette difficulté, l’important pour nous est d’avoir démontré que tout le reste de l’équipement est opérationnel, déclare Xavier Benoit. Les cellules de batteries évoluent très vite, et demain, nous pourrons en sélectionner de nouvelles, puis les intégrer à notre équipement. » Ce démonstrateur a fait l’objet de plusieurs tests sur un banc d’essai de Safran, comprenant notamment des phases représentatives d’un vol. En termes de maturité technologique, il correspond à un TRL (Technology Readiness Level) de niveau 5+ sur un total de 9.
Dans l’actualité
Dans les ressources documentaires
Facebook
Twitter
Linkedin
Posté le von Nicolas LOUIS
Réagissez à cet article
Commentaire sans connexion
Pour déposer un commentaire en mode invité (sans créer de compte ou sans vous connecter), c’est ici.
Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.
Captcha




Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous et retrouvez plus tard tous vos commentaires dans votre espace personnel.
Inscrivez-vous !
Vous n’avez pas encore de compte ?
INSCRIVEZ-VOUS
AUX NEWSLETTERS GRATUITES !
Intégrer un moteur électrique dans chaque train d'atterrissage des ... - Actualités Techniques de l'Ingénieur
Inscrivez-vous gratuitement aux newsletters du magazine d’actualité et Info mises à jour des ressources documentaires.
Publicité Devenez annonceur
Les plus lus
Les plus commentés
Actualités et veille technologique
L’espace actualité c’est quoi ?
De la découverte en laboratoire à l’innovation industrielle, scrutez les tendances et prenez part aux grands débats scientifiques qui construisent le monde de demain.
CONTACTER LA RÉDACTION
base documentaire associée
Systèmes aéronautiques
Nouvelles activités, impacts environnementaux : technologies et solutions opérationnelles pour l’aéronautique
livre blanc associé

livre blanc associé

Intégrer un moteur électrique dans chaque train d'atterrissage des ... - Actualités Techniques de l'Ingénieur
TECHNIQUES DE L’INGENIEUR
L’EXPERTISE TECHNIQUE ET SCIENTIFIQUE

DE RÉFÉRENCE
ÉDITION – FORMATION – CONSEIL :
Avec Techniques de l’Ingénieur, retrouvez tous les articles scientifiques et techniques : base de données, veille technologique, documentation et expertise technique
TÉLÉCHARGEMENTS GRATUITS
FORMATIONS
SUIVEZ-NOUS
Automatique – Robotique | Biomédical – Pharma | Construction et travaux publics | Électronique – Photonique | Énergies | Environnement – Sécurité | Génie industriel | Ingénierie des transports | Innovation | Matériaux | Mécanique | Mesures – Analyses | Procédés chimie – bio – agro | Sciences fondamentales | Technologies de l’information | Archives |
Aérospatial | Agroalimentaire | Automobil | Éco-industries | Équipements industriels | Plasturgie |
ACCUEIL | A PROPOS | ANNUAIRE AUTEURS | EXPERTS SCIENTIFIQUES | NOUS REJOINDRE | PUBLICITÉ | PLAN DU SITE | MENTIONS LÉGALES | COOKIES | AIDE & FAQ | CONTACT

PAIEMENT
SÉCURISÉ

OUVERTURE RAPIDE
DE VOS DROITS

ASSISTANCE TÉLÉPHONIQUE
+33 (0)1 53 35 20 20

Quelle

Über den Autor

Kommentar hinzufügen

Backlink pro

Avatar von Backlink pro

Nehmen Sie Kontakt mit uns auf

Backlinks sind Links von anderen Webseiten auf Ihre Webseite. Sie helfen Internetnutzern, Ihre Website zu finden und erleichtern ihnen die Suche nach den Informationen, die sie suchen. Je mehr Backlinks Ihre Website hat, desto wahrscheinlicher ist es, dass Internetnutzer sie besuchen.

Kontakt

Karte für 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
de_DEGerman