mdf commerce présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2023 – ITespresso France

Actus IT > Press Release

Press release
mdf commerce présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2023 - ITespresso France

mdf commerce présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2023

0
Sponsorisé par Nasdaq
  • Le total des revenus a atteint 33,2 millions $ au deuxième trimestre de 2023, ce qui représente une hausse de 32,4 % par rapport à 25,1 millions $ au deuxième trimestre de 2022.
  • Les revenus récurrents1 ont augmenté de 36,5 %, passant de 19,4 millions $ au deuxième trimestre de 2022 à 26,5 millions $ au deuxième trimestre de 2023.
  • BAIIA ajusté2 positif, qui s’est établi à 1,4 million $ au deuxième trimestre de 2023, comparativement à une perte de BAIIA ajusté2 de 0,4 million $ au deuxième trimestre de 2022.
  • Vente d’InterTrade Systems Inc. le 4 octobre 2022, pour une contrepartie totale en trésorerie de 65,8 millions $3 (48,5 millions $ US).
  • Charge de dépréciation des actifs incorporels sans effet sur la trésorerie de 85,0 millions $.

MONTRÉAL, 14 nov. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — mdf commerce inc. (la « Société ») (TSX : MDF), un leader des technologies de commerce électronique de type logiciel-service (« SaaS »), a présenté ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’exercice 2023, soit le trimestre terminé le 30 septembre 2022 (le « deuxième trimestre de 2023 »). Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.

« Ce trimestre marque un retour à un BAIIA ajusté2 positif, ce qui a été rendu possible grâce à notre croissance et à nos efforts pour améliorer l’efficience opérationnelle. Après la fin du trimestre, nous avons conclu la vente d’InterTrade Systems inc. (« InterTrade ») et avons considérablement réduit notre niveau d’endettement en remboursant la dette à long terme au moyen du produit en trésorerie net de 62,7 millions $3 (46,2 millions $ US) reçu à la clôture de la vente d’InterTrade. La contrepartie en trésorerie totale s’est élevée à 65,8 millions $3 (48,5 millions $ US), ou environ 5 fois les revenus4, sous réserve de certains ajustements postérieurs à la clôture » a déclaré Luc Filiatreault, président et chef de la direction de mdf commerce. « Nous bénéficions maintenant d’assises plus solides et d’un plus grand focus opérationnel axé sur la croissance rentable. »

Résultats financiers du deuxième trimestre de 2023

Le total des revenus pour le deuxième trimestre de 2023 a atteint 33,2 millions $, en hausse de 8,1 millions $, ou 32,4 %, comparativement à 25,1 millions $ au deuxième trimestre de 2022. Selon un taux de change constant2, le total des revenus a augmenté de 8,0 millions $, ou 32,0 %, par rapport au deuxième trimestre de 2022.

Le total des revenus du deuxième trimestre de 2023 a été touché par un ajustement de la juste valeur des revenus différés de Periscope Intermediate Corporation (« Periscope ») à la date de clôture de l’acquisition, le 31 août 2021, lequel a entraîné une diminution des revenus de 0,3 million $, comparativement à 1,0 million $ au deuxième trimestre de 2022.

Les revenus récurrents1 ont représenté 26,5 millions $, ou 79,0 %1 du total des revenus au deuxième trimestre de 2023, soit une hausse de 7,1 millions $ par rapport à 19,4 millions $, ou 74,3 %1 du total des revenus au deuxième trimestre de 2022.

L’apport aux revenus de nos deux principales plateformes, soit la plateforme d’approvisionnement électronique et la plateforme de commerce unifié, pour le deuxième trimestre, se détaille comme suit :

  • La plateforme d’approvisionnement électronique a généré des revenus de 19,3 millions $, une augmentation de 8,0 millions $, ou 71,2 %, comparativement à 11,3 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022. Puisque Periscope exerce surtout ses activités aux États-Unis, les revenus tirés par la Société de l’approvisionnement électronique aux États-Unis ont augmenté de 106,6 %, ou 7,4 millions $ au deuxième trimestre de 2023, pour s’établir à 14,4 millions $, comparativement à 7,0 millions $ au trimestre correspondant de l’exercice précédent.

    Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme d’approvisionnement électronique ont représenté 16,9 millions $, ou 86,3 % des revenus de la plateforme, pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 10,8 millions $, ou 87,8 %, pour le deuxième trimestre de 2022.

  • La plateforme de commerce unifié, qui englobe des solutions de commerce électronique et de collaboration dans la chaîne d’approvisionnement, a généré des revenus de 9,2 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, soit une baisse de 0,8 million $, ou 7,9 %, comparativement aux revenus de 10,0 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022. Cette baisse s’explique surtout par une baisse des volumes de transactions et des déploiements pour des clients au deuxième trimestre de 2023.

    Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme de commerce unifié ont représenté 5,9 millions $, ou 63,5 % des revenus de la plateforme, pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 5,8 millions $, ou 57,4 %, pour le deuxième trimestre de 2022.

La plateforme des places de marché électroniques a généré des revenus de 4,7 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, soit une hausse de 0,9 million $, ou 24,1 %, comparativement aux revenus de 3,8 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022. La croissance des revenus tirés des places de marché électroniques est principalement attribuable à The Broker Forum, un marché de composants électroniques sur lequel les volumes ont augmenté en raison des pénuries dans la chaîne d’approvisionnement mondiale.

Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme des places de marché électroniques ont représenté 3,7 millions $, ou 78,8 % des revenus de la plateforme, pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 2,8 millions $, ou 74,9 %, pour le deuxième trimestre de 2022.

La marge brute a atteint 19,4 millions $, ou 58,3 %, au deuxième trimestre de 2023, comparativement à 14,3 millions $, ou 56,9 %, au deuxième trimestre de 2022. L’augmentation du pourcentage de marge brute s’explique surtout par une baisse des charges liées aux services professionnels.

Le total des charges d’exploitation s’est établi à 23,3 millions $ au deuxième trimestre de 2023, en hausse de 1,0 % par rapport à 23,1 millions $ au deuxième trimestre de 2022. Au deuxième trimestre de 2023, les frais généraux et frais d’administration ont totalisé 6,5 millions $, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 8,4 millions $, et les charges liées à la technologie se sont établies à 8,5 millions $ par rapport à 10,4 millions $, à 6,5 millions $ et à 6,1 millions $, respectivement, au deuxième trimestre de 2022. Sauf en ce qui a trait aux frais connexes à l’acquisition de 4,6 millions $ liés à l’acquisition de Periscope au deuxième trimestre de 2022, ces changements sont essentiellement attribuables aux investissements essentiels dans les activités, les ventes et la commercialisation, la recherche et le développement et les services professionnels pour soutenir la Société dans le cadre de la mise en œuvre d’initiatives stratégiques, du plan de transformation et d’importants déploiements au titre de contrats avec des clients, contrebalancés par les efficiences opérationnelles et les réductions de coûts réalisées.

La Société a comptabilisé une perte d’exploitation de 3,9 millions $ au deuxième trimestre de 2023, comparativement à une perte d’exploitation de 8,8 millions $ au deuxième trimestre de 2022.

La perte nette s’est chiffrée à 89,8 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 6,3 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022, en raison principalement d’une perte de valeur du goodwill de Periscope de 85,0 millions $. La perte nette ajustée6 s’est chiffrée à 4,8 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 6,3 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022.

Au cours du deuxième trimestre de 2023, la Société a comptabilisé une perte de valeur de 85,0 millions $ sur le goodwill de l’unité génératrice de trésorerie Periscope à la suite d’un test de dépréciation effectué conformément aux Normes internationales d’information financière. Les facteurs qui ont contribué à la perte de valeur comprennent les augmentations, par la Réserve fédérale américaine, du taux d’intérêt de 125 points de base et de 150 points de base au premier trimestre de 2023 et au deuxième trimestre de 2023, respectivement, et la révision des prévisions financières quant au moment prévu de l’atteinte des objectifs de croissance des revenus de Periscope. Le BAIIA ajusté3 et la perte nette ajustée3 tiennent compte de cette perte de valeur. Nous soulignons qu’une perte de valeur du goodwill est un élément sans effet sur la trésorerie et que, par conséquent, elle n’a aucune incidence sur la situation de trésorerie, les flux de trésorerie liés à l’exploitation et les clauses restrictives financières de la Société ni sur les activités futures.

Pour le deuxième trimestre de 2023, la perte nette par action de base et diluée s’est établie à 2,04 $, et elle découle en grande partie d’une charge de dépréciation sans effet sur la trésorerie de 85,0 millions $, ou 1,93 $ par action, et la perte nette ajustée par action6 de base et diluée, à 0,11 $, comparativement à une perte nette par action de base et diluée et à une perte nette ajustée par action6 de base et diluée de 0,19 $ au deuxième trimestre de 2022.

Le BAIIA ajusté2 s’est chiffré à 1,4 million $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à une perte de BAIIA ajusté2 de 0,4 million $ pour le deuxième trimestre de 2022. L’augmentation du BAIIA ajusté2 de 1,8 million $ au deuxième trimestre de 2023 s’explique principalement par l’augmentation de la marge brute de 5,1 millions $ découlant de la hausse des revenus et de la croissance du pourcentage de marge brute, contrebalancée en partie par une légère augmentation des charges d’exploitation, principalement attribuable à l’intégration de Periscope.

La comptabilisation selon la méthode de l’acquisition de l’ajustement de la juste valeur des revenus différés en date de l’acquisition de Periscope, qui a eu pour effet de réduire les revenus de 0,3 million $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 1,0 million $ pour le deuxième trimestre de 2022, a également eu un impact défavorable sur la marge brute, la perte d’exploitation, la perte nette, le BAIIA ajusté2 et la perte par action (de base et diluée).

Vente d’InterTrade et remboursement de la dette à long terme

Le 4 octobre 2022, la Société a conclu une convention d’achat d’actions avec SPS Commerce, Inc. (« SPS ») et a parallèlement conclu la transaction visant la vente de la totalité des actions émises et en circulation d’InterTrade, pour une contrepartie totale en trésorerie de 65,8 millions $ (48,5 millions $ US), sous réserve de certains ajustements postérieurs à la clôture. En vertu de cette convention, la Société a reçu un paiement en trésorerie de 62,7 millions $ (46,2 millions $ US) à la date de clôture de la transaction, soit le prix d’achat convenu, ainsi que des montants assujettis aux ajustements de clôture usuels, y compris le montant net du fonds de roulement et les montants déposés en mains tierces aux fins des indemnisations habituelles ainsi qu’un montant entiercé pour la prestation de services de transition. À la clôture, la Société a remboursé la facilité de crédit à terme d’un montant de 21,7 millions $ (16,0 millions $ US), plus les intérêts courus et a effectué un paiement de 6,8 millions $ (5,0 millions $ US) sur la facilité de crédit renouvelable, pour les prélèvements en dollars américains, et de 32,0 millions $ sur la facilité de crédit renouvelable, pour les prélèvements en dollars canadiens. Puisque la facilité de crédit à terme était disponible sous forme d’un emprunt unique, elle n’est plus disponible pour la Société.

Sommaire des résultats consolidés

Faits saillants financiers
En milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire
T2 2023   T1 2023   T2 2022   Cumul
annuel
T2 2023
  Cumul
annuel
T2 2022
 
Revenus 33 216   32 196   25 080   65 412   47 653  
Revenus récurrents1 26 481   26 023   19 394   52 504   35 753  
Marge brute 19 365   18 496   14 267   37 861   27 508  
Perte d’exploitation (3 946 ) 6 975   (8 822 ) (10 921 ) (13 111 )
Perte nette (89 769 ) (6 323 ) (6 308 ) (96 092 ) (10 593 )
Perte nette ajustée5 (4 769 ) (6 323 ) (6 308 ) (11 092 ) (10 593 )
BAIIA ajusté2 (perte de BAIIA ajusté) 1 355   (1 085 ) (402 ) 270   (1 913 )
Perte nette par action5 (de base et diluée) (en dollars) (2,04 ) (0,14 ) (0,19 ) (2,19 ) (0,34 )
Perte nette ajustée par action5 (de base et diluée) (en dollars) (0,11 ) (0,14 ) (0,19 ) (0,25 ) (0,34 )
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation de base et dilué (en milliers) 43 971   43 971   33 536   43 971   30 970  

Rapprochement de la perte nette, du BAIIA (de la perte de BAIIA) et du BAIIA ajusté (de la perte de BAIIA ajusté)

En milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire T2 2023   T1 2023   T2 2022   Cumul
annuel
T2 2023
  Cumul
annuel
T2 2022
 
Perte nette (89 769 ) (6 323 ) (6 308 ) (96 092 ) (10 593 )
(Recouvrement) charge d’impôts 293   (669 ) (1 371 ) (376 ) (2 197 )
Amortissement des immobilisations corporelles et des actifs incorporels 1 119   967   1 019   2 086   1 919  
Amortissement des actifs incorporels d’acquisition 3 025   2 966   1 337   5 991   2 219  
Amortissement des actifs au titre de droits d’utilisation 591   559   506   1 150   995  
Frais financiers 1 060   623   254   1 683   249  
BAIIA (perte de BAIIA) (83 681 ) (1 877 ) (4 563 ) (85 558 ) (7 408 )
Perte de valeur sur dépréciation d’actifs 85 000       85 000    
Perte (gain) de change (1 780 ) (607 ) (1 397 ) (2 387 ) (570 )
Rémunération fondée sur des actions 202   221   319   423   518  
Coûts de restructuration 809   271   611   1 080   839  
Frais connexes à l’acquisition 805   907   4 628   1 712   4 707  
BAIIA ajusté (perte de BAIIA ajusté) 1 355   (1 085 ) (402 ) 270   (1 913 )

Rapprochement de la perte nette, de la perte nette ajustée, de la perte nette par action et de la perte nette ajustée par action

En milliers de dollars canadiens, sauf indication contraire T2 2023   T1 2023   T2 2022   Cumul
annuel
T2 2023
  Cumul
annuel
T2 2022
 
Perte nette (89 769 ) (6 323 ) (6 308 ) (96 092 ) (10 593 )
Perte de valeur sur dépréciation d’actifs 85 000       85 000    
Perte nette ajustée (4 769 ) (6 323 ) (6 308 ) (11 092 ) (10 593 )
Nombre moyen pondéré d’actions en circulation de base et dilué (en milliers) 43 971   43 971   33 536   43 971   30 970  
Perte nette par action – de base et diluée (2,04 ) (0,14 ) (0,19 ) (2,19 ) (0,34 )
Perte nette ajustée par action – de base et diluée (0,11 ) (0,14 ) (0,19 ) (0,25 ) (0,34 )

Rapprochement des revenus selon un taux de change constant

En milliers de dollars canadiens T2 2023 T2 2022 Variation
$
  Variation
%
T2 2023 T1 2022 Variation
$
  Variation
%
Cumul
annuel
T2 2023
Cumul
annuel
T2 2022
 

Variation
$

Variation
%

Revenus 33 216 25 080 8 137   32,4 33 216 32 196 1 020   3,2 65 412 47 652   17 759 37,3
Incidence selon un taux de change constant 90 (90 )   381 (381 )   (69 ) 69  
Revenus selon un taux de change constant 33 216 25 170 8 047   32,0 33 216 32 577 639   2,0 65 412 47 583   17 828 37,5
  1. Les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents (les « RMR ») sont des indicateurs de performance clés. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion du deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022.
  2. Le BAIIA, le BAIIA ajusté et la marge du BAIIA ajusté sont des mesures non conformes aux IFRS. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion du deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022.
  3. Converti au taux de 1,3574 $ CA/$ US.
  4. Le calcul du multiplicateur des revenus est fondé sur les revenus d’InterTrade pour l’exercice terminé le 31 mars 2022.
  5. Certaines données sur les revenus et variations par rapport à la période précédente sont analysées et présentées selon un taux de change constant et sont calculées en convertissant les revenus de la période correspondante de l’exercice précédent libellés en devises aux taux de change de la période considérée. La Société est d’avis que cette mesure financière non conforme aux IFRS est utile pour comparer sa performance en excluant certains éléments de volatilité. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion du deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022.
  6. La perte nette ajustée et la perte nette ajustée par action (de base et diluée) sont des mesures financières non conformes aux IFRS. Se reporter à la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés », du rapport de gestion du deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022.

Mise à jour relative au conseil d’administration

mdf commerce annonce la démission de Zoya Shchupak et de Christian Dumont, avec prise d’effet le 11 novembre 2022. Tous les membres du conseil d’administration et de l’équipe de direction de mdf commerce tiennent à remercier Mme Shchupak et M. Dumont pour leur soutien et leur contribution indéfectibles, particulièrement dans le contexte de la profonde transformation de la Société.

À propos de mdf commerce inc.

mdf commerce inc. (TSX : MDF) rend le commerce fluide en fournissant un large éventail de solutions de type logiciel-service (« SaaS ») qui optimisent et accélèrent les interactions commerciales entre acheteurs et vendeurs. Nos plateformes et services outillent les entreprises à travers le monde et leur permettent de générer des milliards de dollars de transactions annuellement. Nos plateformes d’approvisionnement électronique, de commerce électronique et de places de marché électroniques sont soutenues par une équipe solide et dévouée d’environ 700 employés au Canada, aux États-Unis, au Danemark, en Ukraine et en Chine. Pour plus d’informations, consultez notre site Web au mdfcommerce.com, suivez-nous sur LinkedIn ou appelez au 1 877 677-9088.

Déclarations prospectives

Dans le présent communiqué, « mdf commerce », la « Société » ou les termes « nous » et « notre/nos » désignent, selon le contexte, mdf commerce inc. seule ou mdf commerce inc. collectivement avec ses filiales et les entités dans lesquelles elle détient une participation économique. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.

Le présent communiqué est daté du 14 novembre 2022 et, à moins d’indication contraire, l’information fournie aux présentes l’est en date du 30 septembre 2022 et pour le deuxième trimestre de 2023.

Certaines déclarations qui figurent dans le présent communiqué et dans les documents intégrés par renvoi constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations se rapportent à des événements à venir ou à la performance financière future de la Société et elles sous-tendent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs, connus ou non, qui pourraient faire en sorte que les résultats, les niveaux d’activité, la performance ou les réalisations réels de mdf commerce ou du secteur de la Société diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives de la Société. Ces facteurs peuvent inclure, notamment, les risques et incertitudes qui sont décrits plus en détail à la rubrique « Facteurs de risque et incertitudes » de la notice annuelle de la Société en date du 31 mars 2022 ainsi que dans la rubrique 10, « Facteurs de risque et incertitudes », du rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022 et ailleurs dans les documents que la Société dépose auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives sont habituellement signalées par des expressions comme « pouvoir », « devoir », « s’attendre à », « planifier », « anticiper », « avoir l’intention de », « croire », « estimer », « prévoir », « potentiel » ou « continuer » ou la forme négative de ces mots, ou par des variantes similaires. Ces déclarations ne constituent que des prévisions. Les déclarations prospectives se fondent sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction, que cette dernière estime être raisonnables à la date des présentes, et elles sont intrinsèquement assujetties à d’importantes incertitudes et éventualités d’ordre commercial, économique, concurrentiel et autres en ce qui a trait aux événements futurs; par conséquent, elles sont susceptibles de changer après cette date. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, et l’information qu’elles contiennent pourrait ne pas être pertinente à toute autre date. Les événements et les résultats réels peuvent différer de manière significative. Nous ne pouvons garantir les résultats, les niveaux d’activité, la performance ou les réalisations futurs. Nous n’avons pas l’intention ni l’obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si les lois sur les valeurs mobilières en vigueur l’exigent.

Des renseignements additionnels sur mdf commerce, y compris les états financiers consolidés intermédiaires résumés aux 30 septembre 2022 et 2021 et pour les trimestres terminés à ces dates et le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022 de la Société ainsi que sa dernière notice annuelle au 31 mars 2022, sont disponibles sur le site Web de la Société au www.mdfcommerce.com et ils ont été déposés sur le site SEDAR au www.sedar.com.

Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés

Les états financiers consolidés intermédiaires résumés de la Société pour les trimestres terminés les 30 septembre 2022 et 2021 ont été préparés conformément à la Norme comptable internationale (« IAS ») 34, Information financière intermédiaire, en appliquant des principes comptables conformes aux Normes internationales d’information financière (les « IFRS »). Les états financiers consolidés intermédiaires résumés n’incluent pas toutes les informations requises selon les IFRS pour des états financiers complets, en particulier les notes complémentaires.

La Société présente des mesures financières non conformes aux IFRS et des indicateurs de performance clés pour évaluer la performance opérationnelle. La Société présente le résultat net (la perte nette) ajusté, le résultat net (la perte nette) ajusté par action, le résultat (la perte) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté et certains revenus présentés selon un taux de change constant à titre de mesures financières non conformes aux IFRS, ainsi que les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents à titre d’indicateurs de performance clés.

Ces mesures financières non conformes aux IFRS et ces indicateurs de performance clés n’ont aucune signification normalisée en vertu des IFRS et ils pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Le lecteur est avisé que la présentation de ces mesures vise à compléter, et non remplacer, l’analyse des résultats financiers conformément aux IFRS. La direction a recours tant aux mesures conformes aux IFRS qu’aux mesures financières non conformes aux IFRS dans le cadre de la planification, de la surveillance et de l’évaluation de la performance de la Société. Certaines informations à présenter additionnelles, y compris les définitions liées aux mesures financières non conformes aux IFRS, un rapprochement avec les mesures conformes aux IFRS les plus comparables, ainsi que les indicateurs de performance clés, ont été intégrées par renvoi et elles se trouvent dans le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022, dans la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ». Le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022 est accessible sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com, ainsi que sur le site Web de la Société, mdfcommerce.com, sous l’onglet Investisseurs.

Conférence téléphonique portant sur les résultats financiers du deuxième trimestre de 2023

Date : Lundi 14 novembre 2022
Heure : 8 h 30 (heure de l’Est)

Pour vous joindre à la conférence : 1 833 630-1956
Webdiffusion en direct : enregistrez-vous ici

Pour plus d’informations :

mdf commerce inc.
Luc Filiatreault, président et chef de la direction
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2004
Courriel : luc.filiatreault@mdfcommerce.com

Deborah Dumoulin, chef de la direction financière
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2134
Courriel : deborah.dumoulin@mdfcommerce.com

André Leblanc, vice-président, Marketing et affaires publiques
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 8220
Courriel : andre.leblanc@mdfcommerce.com

mdf commerce présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2023 - ITespresso France

MONTRÉAL, 14 nov. 2022 (GLOBE NEWSWIRE) — mdf commerce inc. (la « Société ») (TSX : MDF), un leader des technologies de commerce électronique de type logiciel-service (« SaaS »), a présenté ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de l’exercice 2023, soit le trimestre terminé le 30 septembre 2022 (le « deuxième trimestre de 2023 »). Les données financières sont exprimées en dollars canadiens, sauf indication contraire.
« Ce trimestre marque un retour à un BAIIA ajusté2 positif, ce qui a été rendu possible grâce à notre croissance et à nos efforts pour améliorer l’efficience opérationnelle. Après la fin du trimestre, nous avons conclu la vente d’InterTrade Systems inc. (« InterTrade ») et avons considérablement réduit notre niveau d’endettement en remboursant la dette à long terme au moyen du produit en trésorerie net de 62,7 millions $3 (46,2 millions $ US) reçu à la clôture de la vente d’InterTrade. La contrepartie en trésorerie totale s’est élevée à 65,8 millions $3 (48,5 millions $ US), ou environ 5 fois les revenus4, sous réserve de certains ajustements postérieurs à la clôture » a déclaré Luc Filiatreault, président et chef de la direction de mdf commerce. « Nous bénéficions maintenant d’assises plus solides et d’un plus grand focus opérationnel axé sur la croissance rentable. »
Résultats financiers du deuxième trimestre de 2023
Le total des revenus pour le deuxième trimestre de 2023 a atteint 33,2 millions $, en hausse de 8,1 millions $, ou 32,4 %, comparativement à 25,1 millions $ au deuxième trimestre de 2022. Selon un taux de change constant2, le total des revenus a augmenté de 8,0 millions $, ou 32,0 %, par rapport au deuxième trimestre de 2022.
Le total des revenus du deuxième trimestre de 2023 a été touché par un ajustement de la juste valeur des revenus différés de Periscope Intermediate Corporation (« Periscope ») à la date de clôture de l’acquisition, le 31 août 2021, lequel a entraîné une diminution des revenus de 0,3 million $, comparativement à 1,0 million $ au deuxième trimestre de 2022.
Les revenus récurrents1 ont représenté 26,5 millions $, ou 79,0 %1 du total des revenus au deuxième trimestre de 2023, soit une hausse de 7,1 millions $ par rapport à 19,4 millions $, ou 74,3 %1 du total des revenus au deuxième trimestre de 2022.
L’apport aux revenus de nos deux principales plateformes, soit la plateforme d’approvisionnement électronique et la plateforme de commerce unifié, pour le deuxième trimestre, se détaille comme suit :
Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme d’approvisionnement électronique ont représenté 16,9 millions $, ou 86,3 % des revenus de la plateforme, pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 10,8 millions $, ou 87,8 %, pour le deuxième trimestre de 2022.
Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme de commerce unifié ont représenté 5,9 millions $, ou 63,5 % des revenus de la plateforme, pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 5,8 millions $, ou 57,4 %, pour le deuxième trimestre de 2022.
La plateforme des places de marché électroniques a généré des revenus de 4,7 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, soit une hausse de 0,9 million $, ou 24,1 %, comparativement aux revenus de 3,8 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022. La croissance des revenus tirés des places de marché électroniques est principalement attribuable à The Broker Forum, un marché de composants électroniques sur lequel les volumes ont augmenté en raison des pénuries dans la chaîne d’approvisionnement mondiale.
Les revenus mensuels récurrents1 de la plateforme des places de marché électroniques ont représenté 3,7 millions $, ou 78,8 % des revenus de la plateforme, pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 2,8 millions $, ou 74,9 %, pour le deuxième trimestre de 2022.
La marge brute a atteint 19,4 millions $, ou 58,3 %, au deuxième trimestre de 2023, comparativement à 14,3 millions $, ou 56,9 %, au deuxième trimestre de 2022. L’augmentation du pourcentage de marge brute s’explique surtout par une baisse des charges liées aux services professionnels.
Le total des charges d’exploitation s’est établi à 23,3 millions $ au deuxième trimestre de 2023, en hausse de 1,0 % par rapport à 23,1 millions $ au deuxième trimestre de 2022. Au deuxième trimestre de 2023, les frais généraux et frais d’administration ont totalisé 6,5 millions $, les frais de vente et de commercialisation se sont chiffrés à 8,4 millions $, et les charges liées à la technologie se sont établies à 8,5 millions $ par rapport à 10,4 millions $, à 6,5 millions $ et à 6,1 millions $, respectivement, au deuxième trimestre de 2022. Sauf en ce qui a trait aux frais connexes à l’acquisition de 4,6 millions $ liés à l’acquisition de Periscope au deuxième trimestre de 2022, ces changements sont essentiellement attribuables aux investissements essentiels dans les activités, les ventes et la commercialisation, la recherche et le développement et les services professionnels pour soutenir la Société dans le cadre de la mise en œuvre d’initiatives stratégiques, du plan de transformation et d’importants déploiements au titre de contrats avec des clients, contrebalancés par les efficiences opérationnelles et les réductions de coûts réalisées.
La Société a comptabilisé une perte d’exploitation de 3,9 millions $ au deuxième trimestre de 2023, comparativement à une perte d’exploitation de 8,8 millions $ au deuxième trimestre de 2022.
La perte nette s’est chiffrée à 89,8 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 6,3 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022, en raison principalement d’une perte de valeur du goodwill de Periscope de 85,0 millions $. La perte nette ajustée6 s’est chiffrée à 4,8 millions $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 6,3 millions $ pour le deuxième trimestre de 2022.
Au cours du deuxième trimestre de 2023, la Société a comptabilisé une perte de valeur de 85,0 millions $ sur le goodwill de l’unité génératrice de trésorerie Periscope à la suite d’un test de dépréciation effectué conformément aux Normes internationales d’information financière. Les facteurs qui ont contribué à la perte de valeur comprennent les augmentations, par la Réserve fédérale américaine, du taux d’intérêt de 125 points de base et de 150 points de base au premier trimestre de 2023 et au deuxième trimestre de 2023, respectivement, et la révision des prévisions financières quant au moment prévu de l’atteinte des objectifs de croissance des revenus de Periscope. Le BAIIA ajusté3 et la perte nette ajustée3 tiennent compte de cette perte de valeur. Nous soulignons qu’une perte de valeur du goodwill est un élément sans effet sur la trésorerie et que, par conséquent, elle n’a aucune incidence sur la situation de trésorerie, les flux de trésorerie liés à l’exploitation et les clauses restrictives financières de la Société ni sur les activités futures.
Pour le deuxième trimestre de 2023, la perte nette par action de base et diluée s’est établie à 2,04 $, et elle découle en grande partie d’une charge de dépréciation sans effet sur la trésorerie de 85,0 millions $, ou 1,93 $ par action, et la perte nette ajustée par action6 de base et diluée, à 0,11 $, comparativement à une perte nette par action de base et diluée et à une perte nette ajustée par action6 de base et diluée de 0,19 $ au deuxième trimestre de 2022.
Le BAIIA ajusté2 s’est chiffré à 1,4 million $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à une perte de BAIIA ajusté2 de 0,4 million $ pour le deuxième trimestre de 2022. L’augmentation du BAIIA ajusté2 de 1,8 million $ au deuxième trimestre de 2023 s’explique principalement par l’augmentation de la marge brute de 5,1 millions $ découlant de la hausse des revenus et de la croissance du pourcentage de marge brute, contrebalancée en partie par une légère augmentation des charges d’exploitation, principalement attribuable à l’intégration de Periscope.
La comptabilisation selon la méthode de l’acquisition de l’ajustement de la juste valeur des revenus différés en date de l’acquisition de Periscope, qui a eu pour effet de réduire les revenus de 0,3 million $ pour le deuxième trimestre de 2023, comparativement à 1,0 million $ pour le deuxième trimestre de 2022, a également eu un impact défavorable sur la marge brute, la perte d’exploitation, la perte nette, le BAIIA ajusté2 et la perte par action (de base et diluée).
Vente d’InterTrade et remboursement de la dette à long terme
Le 4 octobre 2022, la Société a conclu une convention d’achat d’actions avec SPS Commerce, Inc. (« SPS ») et a parallèlement conclu la transaction visant la vente de la totalité des actions émises et en circulation d’InterTrade, pour une contrepartie totale en trésorerie de 65,8 millions $ (48,5 millions $ US), sous réserve de certains ajustements postérieurs à la clôture. En vertu de cette convention, la Société a reçu un paiement en trésorerie de 62,7 millions $ (46,2 millions $ US) à la date de clôture de la transaction, soit le prix d’achat convenu, ainsi que des montants assujettis aux ajustements de clôture usuels, y compris le montant net du fonds de roulement et les montants déposés en mains tierces aux fins des indemnisations habituelles ainsi qu’un montant entiercé pour la prestation de services de transition. À la clôture, la Société a remboursé la facilité de crédit à terme d’un montant de 21,7 millions $ (16,0 millions $ US), plus les intérêts courus et a effectué un paiement de 6,8 millions $ (5,0 millions $ US) sur la facilité de crédit renouvelable, pour les prélèvements en dollars américains, et de 32,0 millions $ sur la facilité de crédit renouvelable, pour les prélèvements en dollars canadiens. Puisque la facilité de crédit à terme était disponible sous forme d’un emprunt unique, elle n’est plus disponible pour la Société.
Sommaire des résultats consolidés
Rapprochement de la perte nette, du BAIIA (de la perte de BAIIA) et du BAIIA ajusté (de la perte de BAIIA ajusté)
Rapprochement de la perte nette, de la perte nette ajustée, de la perte nette par action et de la perte nette ajustée par action
Rapprochement des revenus selon un taux de change constant
Variation
$
Variation
%
Mise à jour relative au conseil d’administration
mdf commerce annonce la démission de Zoya Shchupak et de Christian Dumont, avec prise d’effet le 11 novembre 2022. Tous les membres du conseil d’administration et de l’équipe de direction de mdf commerce tiennent à remercier Mme Shchupak et M. Dumont pour leur soutien et leur contribution indéfectibles, particulièrement dans le contexte de la profonde transformation de la Société.
À propos de mdf commerce inc.
mdf commerce inc. (TSX : MDF) rend le commerce fluide en fournissant un large éventail de solutions de type logiciel-service (« SaaS ») qui optimisent et accélèrent les interactions commerciales entre acheteurs et vendeurs. Nos plateformes et services outillent les entreprises à travers le monde et leur permettent de générer des milliards de dollars de transactions annuellement. Nos plateformes d’approvisionnement électronique, de commerce électronique et de places de marché électroniques sont soutenues par une équipe solide et dévouée d’environ 700 employés au Canada, aux États-Unis, au Danemark, en Ukraine et en Chine. Pour plus d’informations, consultez notre site Web au mdfcommerce.com, suivez-nous sur LinkedIn ou appelez au 1 877 677-9088.
Déclarations prospectives
Dans le présent communiqué, « mdf commerce », la « Société » ou les termes « nous » et « notre/nos » désignent, selon le contexte, mdf commerce inc. seule ou mdf commerce inc. collectivement avec ses filiales et les entités dans lesquelles elle détient une participation économique. Tous les montants sont exprimés en dollars canadiens, à moins d’indication contraire.
Le présent communiqué est daté du 14 novembre 2022 et, à moins d’indication contraire, l’information fournie aux présentes l’est en date du 30 septembre 2022 et pour le deuxième trimestre de 2023.
Certaines déclarations qui figurent dans le présent communiqué et dans les documents intégrés par renvoi constituent des déclarations prospectives. Ces déclarations se rapportent à des événements à venir ou à la performance financière future de la Société et elles sous-tendent des risques, des incertitudes et d’autres facteurs, connus ou non, qui pourraient faire en sorte que les résultats, les niveaux d’activité, la performance ou les réalisations réels de mdf commerce ou du secteur de la Société diffèrent significativement de ceux qui sont exprimés ou sous-entendus dans ces déclarations prospectives de la Société. Ces facteurs peuvent inclure, notamment, les risques et incertitudes qui sont décrits plus en détail à la rubrique « Facteurs de risque et incertitudes » de la notice annuelle de la Société en date du 31 mars 2022 ainsi que dans la rubrique 10, « Facteurs de risque et incertitudes », du rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022 et ailleurs dans les documents que la Société dépose auprès des autorités canadiennes en valeurs mobilières. Les déclarations prospectives sont habituellement signalées par des expressions comme « pouvoir », « devoir », « s’attendre à », « planifier », « anticiper », « avoir l’intention de », « croire », « estimer », « prévoir », « potentiel » ou « continuer » ou la forme négative de ces mots, ou par des variantes similaires. Ces déclarations ne constituent que des prévisions. Les déclarations prospectives se fondent sur les estimations, les attentes et les hypothèses actuelles de la direction, que cette dernière estime être raisonnables à la date des présentes, et elles sont intrinsèquement assujetties à d’importantes incertitudes et éventualités d’ordre commercial, économique, concurrentiel et autres en ce qui a trait aux événements futurs; par conséquent, elles sont susceptibles de changer après cette date. Le lecteur ne doit pas se fier indûment à ces déclarations prospectives, et l’information qu’elles contiennent pourrait ne pas être pertinente à toute autre date. Les événements et les résultats réels peuvent différer de manière significative. Nous ne pouvons garantir les résultats, les niveaux d’activité, la performance ou les réalisations futurs. Nous n’avons pas l’intention ni l’obligation de mettre à jour ces déclarations prospectives, sauf si les lois sur les valeurs mobilières en vigueur l’exigent.
Des renseignements additionnels sur mdf commerce, y compris les états financiers consolidés intermédiaires résumés aux 30 septembre 2022 et 2021 et pour les trimestres terminés à ces dates et le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022 de la Société ainsi que sa dernière notice annuelle au 31 mars 2022, sont disponibles sur le site Web de la Société au www.mdfcommerce.com et ils ont été déposés sur le site SEDAR au www.sedar.com.
Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés
Les états financiers consolidés intermédiaires résumés de la Société pour les trimestres terminés les 30 septembre 2022 et 2021 ont été préparés conformément à la Norme comptable internationale (« IAS ») 34, Information financière intermédiaire, en appliquant des principes comptables conformes aux Normes internationales d’information financière (les « IFRS »). Les états financiers consolidés intermédiaires résumés n’incluent pas toutes les informations requises selon les IFRS pour des états financiers complets, en particulier les notes complémentaires.
La Société présente des mesures financières non conformes aux IFRS et des indicateurs de performance clés pour évaluer la performance opérationnelle. La Société présente le résultat net (la perte nette) ajusté, le résultat net (la perte nette) ajusté par action, le résultat (la perte) avant intérêts, impôts et amortissement (le « BAIIA »), le BAIIA ajusté, la marge du BAIIA ajusté et certains revenus présentés selon un taux de change constant à titre de mesures financières non conformes aux IFRS, ainsi que les revenus récurrents et les revenus mensuels récurrents à titre d’indicateurs de performance clés.
Ces mesures financières non conformes aux IFRS et ces indicateurs de performance clés n’ont aucune signification normalisée en vertu des IFRS et ils pourraient ne pas être comparables à des mesures semblables présentées par d’autres sociétés. Le lecteur est avisé que la présentation de ces mesures vise à compléter, et non remplacer, l’analyse des résultats financiers conformément aux IFRS. La direction a recours tant aux mesures conformes aux IFRS qu’aux mesures financières non conformes aux IFRS dans le cadre de la planification, de la surveillance et de l’évaluation de la performance de la Société. Certaines informations à présenter additionnelles, y compris les définitions liées aux mesures financières non conformes aux IFRS, un rapprochement avec les mesures conformes aux IFRS les plus comparables, ainsi que les indicateurs de performance clés, ont été intégrées par renvoi et elles se trouvent dans le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022, dans la rubrique 11, « Mesures financières non conformes aux IFRS et indicateurs de performance clés ». Le rapport de gestion pour le deuxième trimestre terminé le 30 septembre 2022 est accessible sur SEDAR, à l’adresse www.sedar.com, ainsi que sur le site Web de la Société, mdfcommerce.com, sous l’onglet Investisseurs.
Conférence téléphonique portant sur les résultats financiers du deuxième trimestre de 2023
Date : Lundi 14 novembre 2022
Heure : 8 h 30 (heure de l’Est)
Pour vous joindre à la conférence : 1 833 630-1956
Webdiffusion en direct : enregistrez-vous ici
Pour plus d’informations :
mdf commerce inc.
Luc Filiatreault, président et chef de la direction
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2004
Courriel : luc.filiatreault@mdfcommerce.com
Deborah Dumoulin, chef de la direction financière
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 2134
Courriel : deborah.dumoulin@mdfcommerce.com
André Leblanc, vice-président, Marketing et affaires publiques
Sans frais : 1 877 677-9088, poste 8220
Courriel : andre.leblanc@mdfcommerce.com
mdf commerce présente ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2023 - ITespresso France

fuente

Sobre el autor

Avatar de Backlink pro
Backlink pro

Añadir un comentario

Backlink pro

Avatar de Backlink pro

Póngase en contacto con nosotros

Los backlinks son enlaces desde otros sitios web hacia el suyo. Ayudan a la gente a encontrar su sitio y les facilitan el acceso a la información que buscan. Cuantos más backlinks tenga su sitio web, más probable será que la gente lo visite.

Contacte con

Mapa para 12 rue lakanal 75015 PARIS FRANCE
es_ESSpanish